Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Révocation ou démission pour ceux qui auraient induit l’Etat en erreur, dixit PM Jouthe

Révocation ou démission pour ceux qui auraient induit l'Etat en erreur, dixit PM Jouthe

Révocation ou démission, la sentence réservée à ceux qui auraient induit l’Etat en erreur dans le dossier de Grâce Présidentielle selon PM Jouthe.

Dans le cadre d’une visite de courtoisie effectuée le vendredi 3 juillet 2020 à l’Office de la Protection du Citoyen (OPC), le Premier ministre haïtien, Joseph Jouthe, est revenu sur le dossier relatif aux prisonniers récemment graciés par le président de la République dans le cadre des mesures visant le désengorgement des prisons en prévention au Coronavirus.

Lors d’un point de presse donné par le chef du gouvernement en marge de cette visite, il a informé que les acteurs qui auraient induit le président en erreur en ce qui a trait au choix de certains bénéficiaires de la grâce présidentielle (des personnes arrêtées pour vol, viol, séquestration… qui n’ont pas été jugées), seront sévèrement punis.

“S’il y a eu désordre dans les dernières décisions du gouvernement, les coupables devront payer pour cela. Servir une société veut dire aussi endosser les responsabilités de ses mauvaises actions”,a tranché le Premier ministre qui invite les coupables à choisir entre révocation ou démission.

Le chef du gouvernement a aussi salué les réactions éclairées de l’OPC et des organismes de Droits Humains qui ont alerté le gouvernement sur l’identité des prisonniers qui ne devaient pas bénéficier de la grâce présidentielle. Il a promis, au nom de l’exécutif, d’apporter les corrections qu’il faut conformement à la loi.

Le Protecteur du Citoyen, Renan Hédouville, a de son côté, remercié le premier ministre Jouthe pour cette visite qui les ont permis d’aborder des sujets importants relatifs aux Droits Humains dans le pays et le fonctionnement de l’Office de la Protection du Citoyen.

A lire aussi :

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice)

Plus de contenu

Actualités

Elections au CSPJ: l’OPC n’entend pas “céder aux caprices ou au chantage d’aucun secteur dans l’accomplissement de ses attributions définies dans sa loi organique...

Justice

Le CSPJ désapprouve l’OPC et donne gain de cause aux organisations de droits en ce qui concerne le choix du représentant du secteur des...

Actualités

Le CSPJ répond aux organisations de droits humains : il a fait savoir qu’il n’est pas obligatoire de choisir la personne envoyée par l’OPC....

Actualités

Élections au Conseil Supérieur du Pouvoir Judicaire: quand l’Office de la Protection du Citoyen répond à la POHDH Le torchon brûle entre l’Office de...