Connect with us

Hi, what are you looking for?

Monde

Saluant l’accord entre Nicolas Maduro et l’opposition vénézuélienne, les États-Unis allègent l’embargo pétrolier

Saluant l’accord entre Nicolas Maduro et l’opposition vénézuélienne, les États-Unis allègent l’embargo pétrolier

Saluant l’accord « partiel » entre le président Nicolas Maduro et l’opposition vénézuélienne, les États-Unis allègent l’embargo pétrolier

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a applaudi la reprise des négociations entre le gouvernement de Nicolás Maduro et l’opposition vénézuélienne. Dans une publication sur Twitter samedi 26 novembre, le diplomate affirme qu’il s’agit d’une étape importante vers la « restauration » de la démocratie au Venezuela.

« Nous saluons la reprise des négociations dirigées par les Vénézuéliens au Mexique comme une étape importante vers la restauration de la démocratie pour les Vénézuéliens. Nous nous tournerons vers les parties pour parvenir à des accords durables qui ouvrent la voie à des élections présidentielles libres et équitables en 2024 », a écrit Antony Blinken.

Après 15 mois de suspension des pourparlers, le gouvernement de Nicolas Maduro et l’opposition vénézuélienne ont signé le samedi 26 novembre, à Mexico, « un second accord partiel en matière de protection sociale » au terme de négociations suivies de près par les États-Unis, la France, l’Espagne, la Norvège, le Mexique, entre autres.

Pour le président Nicolas Maduro, la signature de cet accord ouvre la voie à un nouveau chapitre pour son pays. «La signature du deuxième accord partiel entre le gouvernement bolivarien que je préside et la Plateforme unitaire de l’opposition ouvre la voie à un nouveau chapitre pour le Venezuela, afin de continuer à avancer vers la paix et le bien-être auxquels aspirent tous les Vénézuéliens », lit-on sur le compte Twitter du chef de l’État.

Cet accord, selon plusieurs médias internationaux notamment AFP, a poussé les États-Unis à alléger les sanctions imposées au Venezuela. Le gouvernement américain a en effet autorisé le géant pétrolier Chevron à reprendre partiellement ses activités d’extraction de pétrole dans le pays.

Le Venezuela fait face à des sanctions de la part des États-Unis et de l’Union Européenne qui veulent chasser Nicolas Maduro au pouvoir. Ces sanctions ont aggravé la crise économique dans le pays. Plus de sept millions de Vénézuéliens auraient quitté leur pays depuis 2013.

Saluant l’accord entre Nicolas Maduro et l’opposition vénézuélienne, les États-Unis allègent l’embargo pétrolier

En savoir plus:

Mondial 2022: l’Argentine reste en vie après sa victoire contre le Mexique (2-0), la France premier pays qualifié

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Sports

Football : la prochaine édition de la Copa América se tiendra aux États-Unis en 2024. La prochaine édition de la Copa América aura lieu...

Monde

Covid-19 : 4 Américains écroués pour avoir détourné 28 millions de dollars du programme d’aide fédéral. La justice aux États-Unis a condamné à la...

Actualités

Commémoration du 13e anniversaire du séisme du 12 janvier 2010 : les États-Unis et l’ONU réaffirment leur engagement à travailler aux côtés du peuple...

Monde

États-Unis: la loi «Title 42» permettant d’expulser sans délai les migrants illégaux aux frontières restera en vigueur. La Cour Suprême des États-Unis, plus haute...