Connect with us

Actualités

Scandale kit alimentaire: le DG du FAES dans le viseur de Pierre Espérance

Published

on

Juno7 - Haïti News -Actualités - Sport - Culture - Politique
Lait Bongu
1,132 views

Pierre Espérance, Directeur Exécutif du RNDDH, dénonce le Directeur Général du FAES qui aurait planifié de concert avec Jimmy Cherisier alias Barbecue, une distribution de kits alimentaires au bas Delmas.

C’est un véritable scandale“, de l’avis du Directeur Exécutif du Réseau National de Défense de Droits Humains, qui voit d’un très mauvais oeil le rôle d’intermédiaire joué par le DG du Fonds d’Assistance Économique et Social, Charles Ernest Chatelier, entre un flic ripoux (Barbecue) et des agents de la Police Communautaire pour la distribution d’une cargaison de ration sèche au bas Delmas dans le cadre de la réponse gouvernementale à la pandémie de Covid-19.

La vidéo de la distribution tourne en boucle sur la toile. On y voit le présumé chef de gang dont le nom est cité dans plusieurs massacres notamment celui de La Saline, en train de donner des instructions aux policiers. Les kits alimentaires n’ont été remis qu’aux personnes désignées par le caïd de Delmas.

Barbecue donne des ordres à ceux qui étaient censés le traquer. Une véritable ironie dirait-on. Pour Pierre Espérance, cette distribution planifiée par le Directeur Général du FAES avec le présumé chef de gang est une très mauvaise image pour les deux institutions.

Au niveau du RNDDH, nous avons la certitude que ce sont des policiers issus de plusieurs unités de la PNH qui assurent la sécurité de Jimmy Chérisier. Preuve que ce présumé criminel n’est pas recherché par la Police comme on veut le faire croire. Impliqué dans au moins 5 massacres, aucun mandat formel n’a été décerné contre lui par la justice haïtienne“,fustige Pierre Espérance.

MG Motors 720

Cet extrait vidéo enlève tout doute sur la parfaite relation existant entre certains haut-placés et l’ex policier Jimmy Chérisier dit Barbecue, selon le Directeur Exécutif du RNDDH. Les personnes tuées dans les massacres orchestrés par ce flic véreux n’avaient aucune valeur aux yeux des autorités haïtiennes, poursuit-il.

Par rapport à cette dérive, le défenseur des Droits Humains dit attendre avec impatience la réaction du Conseil Supérieur de la PNH et de l’Inspection Générale de la Police Nationale d’Haïti.

A lire aussi:

Libération de détenus à Croix-des-Bouquets, le RNDDH met en garde les autorités

Lait Bongu

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,323 other subscribers

Archives