Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Le SDP renforce sa coordination nationale et relance la mobilisation

Le SDP renforce sa coordination nationale et relance la mobilisation
Photo:Ody Bien-Eugène | Juno7

Le Secteur Démocratique et Populaire (SDP) renforce sa coordination nationale et relance la mobilisation dans l’espoir de renverser Jovenel Moïse.

Port-au-Prince , Haïti .- Ce samedi 20 mars, le Secteur Démocratique et Populaire (SDP) a réuni ses représentants venus des dix départements géographiques du pays dans le cadre d’une assemblée générale en vue d’évaluer et réorienter la lutte visant à renverser le pouvoir en place et procéder à l’installation d’un gouvernement de la transition de rupture. À la suite des échanges, les leaders de cette structure de l’aile dure de l’opposition a donné une conférence de presse pour relancer la mobilisation en fixant leur position sur différents points de la conjoncture .

Tout de suite après la présentantion des leaders nationaux par l’ingénieure Marjory Michel, le militant politique Rony Timothée a présenter les sympathies du SDP à l’endroit du Dr Réginald Boulos dont son entreprise, la Universal Motors a été la cible d’un incendie criminel suivi de pillage. Aussi, a-t-il pointé du doigt le haut commandement de la Police et le palais national en ce qui concerne l’échec de la dernière opération policière à Village de Dieu la semaine dernière. Laquelle opération ayant coûté la vie à 5 policiers.

Rony Timothée dénonce le fait que des hommes comme Léon Charles(Directeur général de la PNH) et Paul Ménard (Directeur Départemental de l’Ouest) soient en liberté alors que Carl Henry Boucher, directeur des renseignements généraux de la police se trouve en isolement. En ce sens, le militant politique annonce la participation du SDP à toutes initiatives visant à exiger justice pour les policiers victimes. C’est dans cette optique qu’il a annoncé une manifestation à Carrefour ce dimanche. La marche parti de plusieurs points de rassemblement dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince pour continuer à réclamer justice pour les agents et exiger le départ de Jovenel Moïse.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour sa part, Me. André Michel, porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire, se réjouit du fait que cette structure possède à ce jour une coordination au niveau des dix départements du pays. Il y voit dans cette initiative la constitution d’un outil politique solide capable de permettre à l’opposition de construire l’Etat qu’il faut à Haïti.

D’un autre côté, l’homme de loi a annoncé trois journées de manifestation les 28, 29 et 30 mars 2021. La dernière journée est dédiée aux policiers en vue de réclamer justice pour les agents tués lors de l’opération du 12 mars. “L’opération a échoué parce que les bandits de Village de Dieu ont été mis au courant par le palais national. Elle a échoué parce que le DG de la PNH a co-dirigé avec Jimmy Chérisier, une entité parallèle à la PNH appelée ALL BLACK“, a révélé André Michel dénonçant les dérives de Jovenel Moïse après le 7 février citant notamment l’arrêté présidentiel accordant le statut de zone franche au projet dénommé “Zone franche agro-industrielle de Savane Diane”, à Saint-Michel-de-l’Attalaye (Artibonite).

De son côté, l’ancien sénateur Ricard Pierre n’a pas fait dans la dentelle. “Sans l’unité, renverser Jovenel Moïse sera toujours un projet chimérique”, a-t-il martelé comme pour appeler tous les secteurs de la vie nationale à faire front commun question d’atteindre leur objectif. Par conséquent, l’ex-parlementaire invite les acteurs de la société civile à ne pas se laisser berner par une frange de la communauté internationale qui, souligne le militant politique, essaye de faire comprendre à ce secteur qu’il est le seul à pouvoir sortir le pays du bourbier dans lequel il se trouve.

Dans son intervention, Nenel Cassy, ex-sénateur des Nippes, s’est adressé spécifiquement à la communauté internationale en vue de la rassurer de la bonne volonté et de la détermination du SDP et du peuple haïtien de participer aux élections mais pas avec Jovenel Moïse qui, explique-t-il, trouve son intérêt dans la création des gangs dans le pays.

Advertisement. Scroll to continue reading.
En savoir plus:

Des policiers libérés par Fantôme 509 retournent en garde-à-vue

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

“Religions pour la paix” n’a pas l’autorité morale et l’indépendance politique nécessaire pour conduire un quelconque dialogue selon le Secteur Démocratique et Populaire. Port-au-Prince...

Politique

Médiation et négociations: le Secteur Démocratique et Populaire demande à la DIRPOD de prendre ses distances à la démarche de Religion pour la paix...

Actualités

Nan yon nòt ki pote dat 12 mas 2021 epi ki siyen pa ansyen senatè Joseph Joël John, ansyen depite Ulrick St Cyr ak...

Actualités

Des leaders du Secteur Démocratique exigent la libération du juge de la cour de cassation Yvickel Dabrésil Port-au-Prince , Haïti .- Les personnes arrêtées...