Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Selon André Michel, Jovenel Moïse est un obstacle à l’organisation des élections

Selon André Michel, Jovenel Moïse est un obstacle à l'organisation des élections

“Jovenel Moïse est un obstacle à l’organisation des élections”,dixit André Michel, en réponse au Département d’État Américain

La dernière position du Département d’Etat Américain exigeant l’organisation d’élections dans le pays au cours de l’année 2021 continue de susciter des réactions au sein de l’opposition politique qui ne jure que par le départ du président de la République et l’installation d’un gouvernement de transition dite de rupture.

Dans un texte acheminé à la rédaction de Juno7, l’avocat André Michel, porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire répond au Département d’Etat Américain en lui expliquant que la présence inconstitutionnelle et illégitime de Jovenel Moise au pouvoir est le principal obstacle à l’organisation des élections en Haïti.

Juno7 Pub

“Il est clair que le Gouvernement illégitime et de facto en place n’est pas en mesure de conduire le pays dans un processus électoral crédible, d’autant plus que tous les secteurs organisés de la société civile se sont déjà prononcés pour exprimer leur refus de participer aux élections dans les conditions actuelles”,écrit le militant politique.

Pour étayer sa thèse, l’homme de loi s’appuie sur le fait que seulement 2.8 millions de cartes électorales sont fabriquées sur une population électorale de 7 millions de personnes. En outre, André Michel brandit la gangstérisation du Pays et la mise en place unilatérale d’un Conseil électoral provisoire comme autres obstacles à l’organisation des joutes électorales.

“La Communauté internationale ne peut pas apporter son soutien technique et financier à un processus électoral dans le contexte actuel. Seul un Gouvernement de Transition équilibré, légitime, respectable et respecté, constitué de personnalités crédibles et honnêtes, pourra faciliter le retour à l’ordre constitutionnel et démocratique, interrompu en Haïti depuis le 20 Janvier 2020 avec le dysfonctionnement du parlement”, poursuit Me André Michel, Porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire ajoutant que si la communauté internationale veut effectivement des élections en Haïti, elle doit encadrer le processus de mise en place d’une transition.

En savoir plus:

Attaque armée contre un bus assurant le trajet Port-au-Prince-Santo Domingo: 4 blessés dont 2 graves

Je crois en une presse utile.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Société

Le bureau INL du département d’Etat américain honoré par la Direction générale de la PNH après 12 ans de collaboration. La Direction Générale de...

Politique

Le SDP à la recherche de consensus avec le président du tiers du sénat tout en affirmant la fin du mandat des 10 sénateurs....

Aktyalite AN KREYÒL

Mèt André Michel ki se pòt pawòl SDP deklare moun k ap frape l yo pa fouti gouye plim sou do l paske l...

Politique

Accord du 11 septembre 2021: le Secteur Démocratique et Populaire exprime son désaccord avec le premier ministre Ariel Henry Moins de 24 heures après...