Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Le tiers du Sénat prêche le consensus pour une gouvernance après le 7 février 2022

Tiers du Sénat - Le mandat des 10 sénateurs en fonction prendra fin en 2023, signale le CARDH

Le tiers du Sénat prêche le consensus pour une gouvernance après le 7 février 2022. Il demande que l’écharpe présidentielle soit remise à l’institution pour être déposé au Mupanah.

Le Sénat de la République avec les 10 sénateurs restant a officiellement pris position sur la situation politique actuelle du pays. Il a avant tout constaté la fin du mandat du feu président Jovenel Moïse le 7 février 2022 et invite le Premier ministre de fait, Ariel Henry, le conseil supérieur du pouvoir judiciaire, les différents pôles politiques à un sommet extraordinaire en vue de dégager les perspectives pour un retour rapide à la normalité institutionnelle à travers des mécanismes établis dans l’acte de consensus global hationo-haitien. 

Mais entretemps, selon le tiers du sénat, « le gouvernement de fait conduit par le Premier ministre de fait, Dr Ariel Henry, en conséquence, liquide les affaires courantes en attendant qu’un large consensus se dégage entre les acteurs politiques et ceux de la société civile, protagonistes des accords politiques bien connus, visant à offrir à la nation une solution de sortie de crise ».

Les sénateurs demandent au secrétaire général de la présidence de remettre au Sénat de la République, l’écharpe présidentielle pour être transmise au Musée du Panthéon National Haïtien selon le vœu de la loi sur les cérémonies de prestation de l’écharpe présidentielle. 

Le porte-parole du secteur démocratique et populaire, Me André Michel a réagi en affirmant que « la résolution des 10 anciens sénateurs sur la question de l’écharpe présidentielle n’est pas pertinente car leur mandat a pris fin le 10 janvier 2022 et celui du président avait pris fin le 7 février 2021. Le SDP renouvelle son engagement à travailler avec tous les secteurs pour rechercher un large consensus pour la paix dans le pays. »

Selon lui, l’accord du 11 Septembre n’est pas incompatible avec la poursuite du Dialogue inter-Haïtien. Le SDP est attaché à l’application de l’accord du 11 Septembre tout en étant favorable à la recherche d’un large Consensus pour la stabilité du Pays.

Le Sénat prône un large accord, adopté par la grande majorité du peuple haïtien

En savoir plus:

Les États-Unis veulent que les Haïtiens se convergent autour d’un accord politique inclusif sur la transition

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Le Sénat de la République salue le départ de l’ex-sénateur du Nord-Ouest, Luc Fleurinord. À travers une note de condoléances, le Secrétariat général du...

Politique

Le Coordonateur à la Communication de l’Organisation du Peuple en Lutte, Danio Siriack estime que seul un consensus peut résoudre la crise en Haïti....

Monde

Les démocrates confortent leur contrôle sur le sénat avec 51 sièges. Les républicains n’auront que le contrôle de la chambre des représentants.   Raphael...

Actualités

Au sommet des Amériques, Ariel Henry présente le consensus avec les autres groupes sociaux comme seule solution aux problèmes d’Haiti. Depuis la tribune du...