Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Des signataires de l’accord du 21 décembre demande à l’ONU d’agir de toute urgence sur la force multinationale devant aider la PNH

Rencontre avortée entre les signataires des deux accords, ceux du 11 septembre disent vouloir continuer le dialogue
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7
Getting your Trinity Audio player ready...

Des signataires de l’accord du 21 décembre demande aux Nations Unies de se pencher de toute urgence sur la constitution de la force multinationale devant aider la PNH

Des signataires de l’accord du 21 décembre, dans une note de presse parue en date du dimanche 10 septembre, ont pris dénoncé le climat d’insécurité qui règne dans le pays et relance l’appel du gouvernement pour la constitution d’une force multinationale robuste qui doit aider la PNH dans la lutte contre les bandits armés qui sèment le deuil dans la société en demandant aux Nations unies de se pencher de toute urgence sur cette question.

Cette demande fait écho aux récentes démarches initiées par la cheffe du BINUH en Haiti, et représentante spéciale du Secrétaire général, María Isabel Salvador auprès des Etats de l’Amérique latine en vue de trouver des participants à cette force internationale. Le chancelier haïtien, Jean Victor Généus se rendra à l’ONU afin de prendre part à une réunion qui se tiendra le 15 septembre prochain sur la question de la force multinationale en appui à la PNH.

Dans cette note authentifiée par Edmonde Supplice Beauzile de la FUSION et Marjory Michel du KOLEKTIF FANM ANGAJE POU AYITI, les alliés du pouvoir en place se plaignent davantage de la crise actuelle, de l’insécurité et de l’agonie de la population. Ils ont décrit le pays comme un espace où le respect des droits fondamentaux de la personne humaine et de la loi n’est plus de mise.

Ces signataires de l’accord du 21 décembre ont par conséquent demandé aux forces de l’ordre d’assumer leur mission de protection de la vie de tous les citoyens du pays; également à la douane, ils ont demandé de continuer à renforcer sa vigilance, en bloquant les armes et munitions qui arrivent dans les aéroports, ports et les points frontaliers.

Par ailleurs, les signataires de l’accord du 21 décembre ont invité tous les secteurs du pays à prendre part au processus de dialogue. Car pour eux, le consensus est la meilleure façon de sortir le pays de cette crise.

A lire aussi :

Le pasteur Joseph Aldo Cornet arrêté pour escroqueries et contrefaçon de visas et cartes de résidence

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... Des signataires de l’accord du 21 décembre adressent une lettre ouverte au conseil présidentiel En évoquant les problèmes...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... « Malgré les efforts de l’ULCC et l’UCREF, très peu de condamnations ont été prononcées dans des affaires...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... L’ONU a accordé 12 millions de dollars de son fonds d’urgence pour aider les victimes des cas de...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... La BRH a représenté Haïti à la 68e Conférence sur les Femmes à l’ONU en mettant en avant...