Connect with us

Économie

Trois protocoles d’accord signés entre le MEF et la BRH sur la gouvernance économique et le crédit pour les PME

Published

on

Trois protocoles d’accord signés entre le MEF et la BRH sur la gouvernance économique et le crédit pour les PME
bongu j7

Trois protocoles d’accord signés entre le Ministère de l’ Economie et des Finances et la Banque de la République d’Haïti sur la gouvernance économique et le crédit pour les PME. Un quatrième accord a été signé entre le MEF et le FDI.

Trois protocoles d’accord signés entre le MEF et la BRH sur la gouvernance économique et le crédit pour les PME

Port-au-Prince , Haïti .Le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) et La Banque de la République d’Haïti (BRH) ont paraphé ce vendredi 20 novembre 2020, au Centre de Convention et de Documentation Antonio André trois protocoles d’accord sur la gouvernance économique et financière du pays.

Les deux premiers accords portent sur les fonds de garantie de crédit pour les petites et moyennes entreprises agricoles et les sociétés d’exportations qui seront gérés par le Fond de développement industriel (FDI). L’un d’entre eux a été signé par le ministre Michel Patrick Boisvert et le gouverneur Jean Baden Dubois. L’autre a été paraphé par le ministre et le directeur du FDI, Edouard Clement.

Le troisième accord signé par le ministre des Finances et le gouverneur de la BRH concerne le pacte de gouvernance économique et financière. Il vise à assurer une gestion efficace de l’exécution des dépenses publiques et le maintien d’une bonne adéquation entre les ressources disponibles et ces dépenses et les dépenses publiques. Un pacte jugé essentiel dans le contexte économique actuel.

bongu j7

Trois protocoles d’accord signés entre le MEF et la BRH sur la gouvernance économique et le crédit pour les PME

Pour Jean Baden Dubois, le pacte de gouvernance notamment entre les autorités fiscales et monétaires du pays constitue un instrument indispensable qui doit permettre d’arriver à une certaine cohérence entre les actions du MEF, concernant la politique budgétaire et celles de la banque centrale à travers sa politique monétaire.

” En signant ce pacte de gouvernance, le ministère de l’Economie et des Finances prend l’engagement de ne pas recourir à un financement monétaire qui dépasse ce qui est programmé dans le cadre de cet accord à savoir 39, 7 milliards de gourdes comparé à l’année dernière où il était de 43, 9 milliards de gourdes. Une telle démarche permet à la BRH de faire une meilleure gestion de la liquidité créée par le financement monétaire et de bien la moduler”, a déclaré Jean Baden Dubois.

De son côté, le ministre des Finances, Michel Patrick Boisvert a souligné le fait que ce pacte démontre la volonté des autorités haïtiennes de rester cohérentes avec ce qui a été inscrit dans le budget de l’exercice en cours. Pour rappel, ajoute-t-il, les ressources domestiques représentent 52% de l’enveloppe globale. Le reste sera financé entre autres par la banque centrale.

“Dans le budget 2020-2021, les autorités fiscales et monétaires se sont entendues pour recourir à un niveau de financement monétaire de 39, 7 milliards de gourdes, soit un niveau compatible avec le cadre macro économique”, a-t-il assuré pour insister sur l’effort d’harmonisation des politiques budgétaires et monétaires.

Le quatrième accord porte sur le transfert automatique des chèques du Trésor public. Il a été signé aussi par le ministre des Finances, Michel Patrick Boisvert et le gouverneur de la BRH, Jean Baden Dubois. Ces accords sont jugés très importants pour l’économie nationale et les entreprises.

En savoir plus:

Le RDNP a organisé la 1ère édition du « Festival de la Patrie » à l’occasion de la bataille de Vertières

Officier

Redacteur en chef et administrateur de l'agence de presse en ligne JUNO7, Juriste de formation, spécialiste en management, suivi et évaluation des projets, consultant des affaires publiques.

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 999,592 other subscribers

Archives