Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Violence des gangs à Carrefour-Feuilles: des citoyens devant le bâtiment des FAD’H pour demander leur intervention

La population de Carrefour-Feuilles fuient les balles des bandits, le CSPN s’est enfin réuni sur la situation
Getting your Trinity Audio player ready...

Violence des gangs à Carrefour-Feuilles: des citoyens ont manifesté devant le bâtiment des FAD’H pour demander leur intervention.

Les résidents du quartier de Carrefour-Feuilles vivent depuis le week-end dernier des moments difficiles à cause des attaques des hommes armés de Ti Lapli, chef de Grand Ravine, qui veulent s’emparer de la zone. Les habitants de Savane Pistache ainsi que d’autres blocs ne cessent d’attirer l’attention des autorités sur cette situation alarmante. Ils ont lancé des SOS, organisé des mouvements de protestation sans aucune réponse des dirigeants. Ce mercredi 16 août, ils ont décidé de manifester devant les locaux des Forces Armées d’Haïti (FAD’H) au Champ de Mars pour demander leur soutien.

“Nous sommes à bout de souffle. Les hommes de Ti Lapli nous tuent. Depuis dimanche, on ne peut pas dormir dans la tranquillité. Personne au pouvoir n’a conscience de cette situation que nous sommes en train de traverser avec nos familles. Nous sommes ici pour lancer un appel à l’aide aux Forces armées sinon on va tous mourir à Carrefour-Feuilles”, a déclaré un citoyen dans une voix pleine d’émotions.

Les citoyens présents devant le bâtiment des FAD’H ne cessent de demander une intervention drastique des forces armées. “Lapolis, Lame, tout dwe ini pou pote n sekou. Sinon n ap pèdi kapital la si n nan tete lang ak bandi pye sal sa yo ki kenbe peyi a an otaj sou konplisite nèg nan pouvwa. Fòs Lame a dwe aji rapid epi bay nèg yo yon repons”, a lancé un autre manifestant accompagné de sa femme.

Les hommes de Ti Lapli ont déclenché cette violence dans l’objectif de prendre le contre du quartier de Carrefour-Feuilles, une zone stratégique donnant accès à Debussy, Turgeau, et d’autres zones avoisinantes. Pour certains citoyens, si les gangs de Grand Ravine parviennent à s’emparer de ce territoire, le Centre-ville de Port-au-Prince déjà encerclé par des hommes armés aura beaucoup de difficultés. “Carrefour-Feuilles est en train de résister. Mais si ces malfrats s’emparent de Carrefour-Feuilles, d’autres zones seront en difficultés. Nous voulons parler de Debussy, Turgeau, Canapé-Vert, Avenue Magloire Ambroise, Avenue Christophe et même la route de Lalue”, prévient un déplacé qui s’est logé depuis lundi dernier au Lycée de Carrefour-Feuilles.

Notons que la violence des gangs dans le quartier de Carrefour-Feuilles depuis le week-end dernier commence à inquiéter les résidents d’autres zones. Des habitants des quartiers de Canapé-Vert, Lalue, Turgeau ont dressé des barricades pour se protéger contre les hommes armés de Grand Ravine qui sèment la terreur.

<img class=”alignnone size-full wp-image-172835″ src=”https://www.juno7.ht/wp-content/uploads/2023/08/Copy-of-Cover.J7-HT-23.png” alt=”Violence des gangs à Carrefour-Feuilles: des citoyens devant le bâtiment des FAD’H pour demander leur intervention

” width=”1200″ height=”630″ />

En savoir plus:

Melchie Dumornay débarque à Lyon et rencontre ses nouvelles coéquipières

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le ReNES dénonce les attaques des gangs contre de nombreuses maisons et entreprises privées et publiques, d’institutions sanitaires,...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... L’ancien bâtiment de l’Ecole Normale Supérieure à la rue Monseigneur Guilloux incendié par des gangs. Des gangs armés...

Éditorial

Getting your Trinity Audio player ready... Ce 10 Mars 2024, le président du Salvador Nayib Bukele s’est dit prêt à résoudre les problèmes des...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... La Police Nationale d’Haïti semble dépassée par la violence des gangs, incapables de protéger ses commissariats Le Pénitencier...