Connect with us

Hi, what are you looking for?

Monde

Walletmor permet de payer ses achats avec une puce implantée dans la main

Walletmor permet de payer ses achats avec une puce implantée dans la main
Credit photo : BBC.com

Walletmor, une entreprise britanno-polonaise, permet de payer ses achats avec une puce implantée dans la main

Si la micropuce a été implantée pour la première fois dans un être humain en 1998, la firme britanno-polonaise Walletmor affirme être devenue, en 2021, la première entreprise à mettre en vente des puces de paiement implantable dans la main. En un an, 1000 puces ont déjà été vendues un peu partout en Europe.

« L’implant peut être utilisé pour payer une boisson sur la plage de Rio, un café à New York, une coupe de cheveux à Paris – ou au supermarché local. Il peut être utilisé partout où les paiements sans contact sont acceptés», explique le fondateur et PDG Wojtek Paprota.

Juno7 PUB

Concrètement, l’implant Walletmor est un petit appareil, de la taille d’un grain de riz et pesant 1 gramme. Il est constitué d’un microprocesseur et d’une enveloppe de silicium faisant office d’antenne. Il ne nécessite aucune batterie ou autre source, selon M. Paprota.

Tout comme les cartes bancaires, Walletmor utilise la technologie NFC et est limité aux dépenses maximales de 50 euros. Vendu en France à moins de 200 euros, la firme assure qu’il est totalement sans risque pour la santé et le compte en banque de son utilisateur.

Insérer une puce dans le corps peut faire peur à certains mais de nombreuses personnes seraient déjà ouvertes à une telle technologie. Une enquête menée en 2021 auprès de plus de 4 000 personnes au Royaume-Uni et dans l’Union européenne a révélé que 51 % d’entre elles envisageraient de se faire implanter.

Si nous sommes en face d’une technologie très avancée, il existe tout de même quelques limites. Déjà la puce devra être remplacée tous les huit ans, selon Walletmor. De plus, elle n’est pas reliée à un compte bancaire classique. Il faudra se créer un compte iCard, dédié à l’implant, que l’on peut approvisionner à volonté.

Walletmor permet de payer ses achats avec une puce implantée dans la main

Credit photo : BBC.com

Sources combinées

En savoir plus:

L’hôpital Bernard Mevs sollicite l’aide des fournisseurs en carburant pour éviter la fermeture de ses portes

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Dimitry Charles (Rédacteur)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu