Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Washington « ne fait pas du tout pression » pour que le Premier ministre haïtien démissionne, selon Karine Jean Pierre

Washington « ne fait pas du tout pression » pour que le Premier ministre haïtien démissionne, selon Karine Jean Pierre
CP: AP
Getting your Trinity Audio player ready...

Lors d’une conférence de presse ce mercredi la Maison Blanche et le Département d’Etat démentent avoir demander la démission du Premier Ministre.

C’est une conférence de presse que tout le monde attendait.Le porte parole du Département d’Etat américain,Matthew Miller, dément les faits relatée par le journal Miami Herald stipulant que les États Unis aurait demander la démission du premier ministre haïtien Ariel Henry.

Il affirme plutôt que son administration aurait demandé au chef du gouvernement haïtien “d’accélérer la transition vers une structure de gouvernance habilitée et inclusive pour permettre le déploiement de la MSS et l’organisation d’élection”.
De plus, le porte-parole souligne qu’il n’a pas forcé ou demandé une démission de la part du premier ministre Haïtien”.

Matthew Miller confie que sur le front diplomatique,“les Etats-Unis pressent Ariel Henry d’accélérer la transition vers une nouvelle structure de gouvernance ouvrant la voie à des élections libres et équitables”.

“Nous les exhortons à accélérer la transition vers une structure de gouvernance renforcée et inclusive », censée permettre à Haïti de se préparer « de toute urgence » au déploiement d’une mission multinationale attendue « pour répondre à la situation sécuritaire » et « ouvrir la voie à des élections libres et équitables » a t-il souligné.

L’ambassadrice américaine siégeant au Nations Unis,Linda- Thomas Greenfield, a clairement exigé du Premier ministre qu’il “avance dans la mise en place d’un organe présidentiel de transition”, exigeant par ailleurs qu’il était “urgent qu’ Ariel Henry aille dans cette direction”.

Une façon de dire peut être subtilement et diplomatiquement parlant que la feuille de route initialement «donnée » par Ariel Henry n’a pas été respectée et du fait il perd maintenant un soutien de poids en la personne de son premier bailleur de fond et allié, les USA.

Quant à la porte-parole de la Maison Blanche, l’haïtianno américaine Karine Jean-Pierre , elle clôture cette conférence de presse en ses termes peu convaincants : Washington « ne fait pas du tout pression » pour que le Premier ministre haïtien démissionne”.

Washington « ne fait pas du tout pression » pour que le Premier ministre haïtien démissionne, selon Karine Jean Pierre

CP: AP

A lire aussi :

“Pou Okap pou Ayiti” kanpe an kwa kont otorite ki pa sousye de byennèt popilasyon an

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Péages imposés par les gangs : les citoyens doivent payer pour circuler librement en Haïti, notamment dans la...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Haïti : l’aéroport international Toussaint Louverture rouvre finalement après plus de deux mois de violence des gangs. Le...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Jeff Vertilus, un évadé du Pénitencier National, appréhendé par la police du Sud-Est. Dans le cadre des dispositifs...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Une délégation kényane est arrivée en Haïti ce lundi 20 mai en vue de préparer le déploiement de...