Connect with us

Hi, what are you looking for?

Insécurité

3 policiers tués dans une embuscade à Pétion-Ville

12 mars 2021 : cinq policiers tués lors d’une opération à Village de Dieu
Getting your Trinity Audio player ready...

Trois (3) policiers tués dans une embuscade à Thomassin, Pétion-ville.

La Police Nationale d’Haïti (PNH) a perdu ce dimanche 9 avril trois agents dans ses rangs. Les victimes, Pierre Paul Junior Dorcely, Nicolas Robenson et Medèze Fortulien ont péri dans une embuscade à Thomassin, quartier de Pétion-Ville. Ces agents étaient attachés au sous-commissariat de Thomassin et appartenaient aux 28e, 25e et 26e promotions de la PNH.

Énième drame au sein de l’institution policière.
Trois agents de l’ordre qui faisaient partie d’une patrouille ont été tués dimanche vers 13h après que des bandits armés les ont pris pour cible à Thomassin 48, selon Lionel Lazarre, porte-parole du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SYNAPOHA), joint au téléphone par Juno7.

Cette attaque, selon M. Lazarre, s’est produite après la mort de trois présumés bandits à Thomassin 48 dans la matinée de ce dimanche. La patrouille en question sillonnait la zone lorsque les bandits se sont positionnés sur le toit d’une maison et ont ouvert le feu sur elle. Parmi les sept agents qui formaient la patrouille, trois ont été tués alors qu’un autre est sorti blessé. La Police a récupéré les corps des victimes.

Le responsable syndical souligne que ce nouveau drame porte à 21 le nombre de policiers tués dans l’exercice de leur fonction pour les quatre premiers mois de l’année 2023.

La Direction générale de la Police Nationale d’Haïti (DGPNH) a confirmé la mauvaise nouvelle à travers une note de presse quelques heures après les faits. Elle adresse ses condoléances aux proches des policiers tués et soutient qu’elle entend continuer la lutte contre le banditisme à travers le pays.

« En cette circonstance, la Direction Générale de la Police Nationale d’Haïti (PNH) envoie ses sympathies aux familles, proches, et aux collègues de ces policiers victimes dans l’exercice de leurs fonctions. La PNH n’entend pas baisser les bras et poursuit sans relâche la traque des bandits armés à travers le pays », selon cette note de l’institution policière.

En savoir plus:

Le forum sur les droits humains de l’INDDESC se tiendra du 20 au 21 avril à l’université Quisqueya

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Sécurité

Getting your Trinity Audio player ready... À Jacmel, des citoyens exigent le retour du directeur départemental de la PNH du Sud-Est, Serge Allande Jolicœur...

Éphéméride

Getting your Trinity Audio player ready... Les éphémérides du jour : les fêtes nationales, les événements marquant l’histoire d’Haïti, les proverbes… l’agence en ligne...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Des agents de l’UDMO du Sud-Est exigent le départ du directeur départemental, Allande Serge Jolicœur. Ce mardi 11...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le SDP informe qu’il n’a aucune implication dans le processus actuel de formation du gouvernement À travers une...