Connect with us

Actualités

À la 49e Session de l’Assemblée Générale de l’OEA : Bocchit Edmond présente la situation d’Haïti

Published

on

À la 49e Session de l'Assemblée Générale de l'OEA : Bocchit Edmond présente la situation d'Haïti 28
Nissan

À la 49e Session de l’Assemblée générale de l’Organisation des États Américains (OEA), organisée cette année en Colombie, l’organisation du dialogue inclusif inter-haïtiens et la pertinente question relative aux prochaines élections législatives et locales qui devraient être organisées en octobre en Haïti ont été évoquées.

C’est le ministre des Affaires Etrangères haïtien, le chancelier, Bocchit Edmond, qui a abordé ces dossiers brûlants à la tribune de l’OEA, dans son allocution de circonstance.

Dans son propos en date du 27 juin, le ministre Edmond a formulé « le vœu de voir la communauté internationale continuer d’accompagner le processus de dialogue et de réconciliation de la nation, la mise en place de mécanismes pour les prochaines élections et les efforts pour la construction de la nouvelle Haïti ».

Le ministre Edmond souligne les efforts déployés par le chef de l’État, Jovenel Moïse et le gouvernement haïtien pour tenter de réconcilier le pays avec lui-même en vue dit-il, de favoriser la stabilité politique tant nécessaire pour le progrès et l’investissement.

« Ce processus de réconciliation de la nation va aussi de pair avec les efforts de la justice de mon pays pour traîner devant les tribunaux tous ceux qui, au cours des récentes décennies, ont eu leur main trempée dans la corruption et la dilapidation des fonds publics »,selon Bocchit Edmond

Actimed

S’agissant des élections pour le renouvellement de la Chambre des députés et d’une partie du Sénat, le ministre a fait savoir à la trubune de l’OEA que toujours dans le cadre du dialogue en cours, des consultations ont été lancées avec les acteurs concernés afin que l’échéance constitutionnelle pour l’organisation des prochaines joutes électorales soit respectée.

Le titulaire du ministère des affaires étrangères attire l’attention des membres de l’OEA également sur la nécessité de poursuivre le combat sur un ensemble d’éléments qui affectent la vie de nos peuples , comme la migration , la corruption , le banditisme. Bocchit Edmond plaide pour le renforcement de la justice et les structures de sécurité , la sécurité alimentaire , des institutions démocratiques. Le ministre Edmond a insisté sur les impacts du changement climatique, entre autres.

Il a souligné les efforts de renforcement des capacités de la police nationale d’Haïti , du système judiciaire. Selon lui la nouvelle force de défense va bon train . En ce sens , le ministre Edmond confirme que le gouvernement haïtien a sollicité l’appui technique de l’OEA à deux niveaux. Il demande le support de l’organisation dans les domaines techniques, désarmement, sécurité sanitaire, lutte contre la corruption , le renforcement des capacités des juges dans l’instruction des dossiers financiers entre autres.

Lait Bongu
Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,721 other subscribers

Archives