Connect with us

Hi, what are you looking for?

Monde

Canada: une canadienne d’origine haïtienne devenue première femme noire cardiologue d’intervention 

Canada: une canadienne d'origine haïtienne devenue première femme noire cardiologue d'intervention 

Canada: Alexandra Bastiany, une canadienne d’origine haïtienne devenue première femme noire cardiologue d’intervention

Le nom de la jeune Alexandra Bastiany vient d’être entré dans l’histoire du Canada pour être la première femme noire à devenir cardiologue d’intervention, ou hémodynamicienne. En d’autres mots, son travail  consiste à traiter certaines maladies cardiaques par voie endovasculaire, c’est-à-dire en introduisant des cathéters et des sondes dans les artères du cœur.

Canada: une canadienne d'origine haïtienne devenue première femme noire cardiologue d'intervention 

Née de parents haïtiens, Bastiany qui a vu le jour sur le sol canadien et qui y a toujours vécu, a pris, très jeune, conscience de l’importance de l’éducation dans sa réussite. “Mes parents m’ont inculqué très jeune l’importance qu’accorde la culture haïtienne à l’éducation et à la discipline, en me disant que je devais travailler plus fort que les autres pour réussir dans notre société, se remémore la jeune femme. Ils m’ont aussi apporté un soutien inégalé durant mes études, à travers les repas préparés par ma mère ou les bons mots de mon père: c’est un modèle que j’entends reproduire”, a t elle confié.

Pour être une femme et qui plus est noire, Bastiany a vu  son parcours semé d’embûches. Cependant , sa ténacité n’a d’égale que sa volonté de réussir. Commentaires racistes et machistes, il faut bien plus que ça pour atteindre une Alexandra qui ne respire que pour l’accomplissement de son rêve. Ce rêve qu’elle caresse depuis toute petite.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Diplômée en médecine interne en 2014, soit 3 ans après l’obtention de son doctorat en 2011, elle raconte avoir été  sélectionnée au sein de la cohorte de six médecins admis au programme de cardiologie de l’un des meilleurs du pays: l’Université de Montreal!

«Mon apparence semblait parfois déranger, confie t-elle à l’UdeM.  On me souhaitait bonne chance en sous-entendant que je n’y arriverais pas parce que j’étais une femme, parce que je n’étais pas assez imposante – je mesure 1,57 m  sans compter que ma couleur de peau nuisait aussi à ma crédibilité auprès de certains…»  «Ça m’a donné un élan supplémentaire, je me suis dit: d’accord, regardez-moi aller!»

Malgré sa constance, sa ténacité, Bastiany reconnaît toutefois que sans l’aide de ses mentors, elle aurait beaucoup plus de difficultés à s’en sortir. . «Ils étaient sensibles à ma réalité de résidente, de femme, d’étudiante noire, et ils m’ont manifesté une confiance indéfectible pour laquelle je leur serai toujours reconnaissante», témoigne-t-elle en se référant aux  cardiologues Jean-François Gobeil et Jean-Marc Raymond,

Elle est aujourd’hui cardiologue d’intervention au Centre régional de santé de Thunder Bay, en Ontario. Et elle entend continuer la lutte pour la diversité en médecine. “Je ne suis pas la première à mettre une brique à l’édifice de l’égalité et je veux aider les autres à ajouter la leur”, a t-elle indiqué.

Advertisement. Scroll to continue reading.
En savoir plus:

La BRH publie une circulaire imposant un rapport sur les opérations de transferts et de change

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu