Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sécurité

Les Canadiens impliqués dans des activités criminelles en Haïti seront sanctionnés

Les Canadiens impliqués dans des activités criminelles en Haïti seront sanctionnés
PHOTO : LA PRESSE CANADIENNE / BLAIR GABLE

Les Canadiens impliqués dans des activités criminelles en Haïti seront sanctionnés, assure la ministre des affaires étrangères Mélanie Joly

Le Canada ne compte pas plaisanter avec ses ressortissants qui financent des activités criminelles en Haïti. La ministre des Affaires étrangères de ce pays, Mélanie Joly, assure que les coupables vont faire l’objet de sanctions.

« Le but de notre régime de sanctions, c’est qu’il soit efficace. Donc si jamais il y a des personnes au Canada qui font partie de ce système de corruption, qui profitent de la violence en Haïti, certainement elles vont être sanctionnées », a déclaré la ministre dans une entrevue aux Coulisses du pouvoir, dans des propos relayés par Radio Canada Info.

En réponse à la crise humanitaire et sécuritaire en Haïti, le Conseil de sécurité des Nations unies avait adopté le 21 octobre dernier un régime de sanctions visant les gangs et leurs financiers à travers la résolution 2653. Ces sanctions vont du gel ciblé des avoirs, interdiction de voyager aux mesures d’embargo sur les armes contre ceux qui se livrent à des activités criminelles et la violence ou qui les soutiennent, impliquant des groupes armés et des réseaux criminels.

Saluant l’adoption de cette résolution, l’Union Européenne avait annoncé, à travers un communiqué daté du 25 octobre, qu’elle sera transposée dans le droit européen. Dans le même esprit, la République dominicaine a également assuré, via son ministre des affaires étrangères, Roberto Álvarez, qu’il compte s’y conformer scrupuleusement afin de parvenir à sa mise en œuvre complète et efficace.

Les Canadiens impliqués dans des activités criminelles en Haïti seront sanctionnés

PHOTO : LA PRESSE CANADIENNE / BLAIR GABLE

En savoir plus:

Assassinat de Eric Jean-Baptiste : Louko Désir et Esaue César dans le collimateur de la justice haïtienne

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres « réaffirme qu’il faut de toute urgence déployer une force armée spécialisée internationale » en Haïti. Le Secrétaire général...

Actualités

Le premier ministre Justin Trudeau a convoqué une réunion du Groupe d’intervention en cas d’incident pour discuter de la crise haïtienne Le premier ministre...

Actualités

La crise haïtienne au menu d’une rencontre entre Anthony Blinken et Justin Trudeau les 27 et 28 octobre Le secrétaire d’État Antony J. Blinken...

Actualités

Le Secrétaire général de l’ONU, dans son dernier rapport, revient sur la crise en Haïti et lance un appel à l’aide en faveur de...