Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Le CNSCA conseille au gouvernement de s’assurer que le carburant arrive aux consommateurs

La président du CNSCA confirme que la société civile est représentée au sein du gouvernement
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Le CNSCA conseille au gouvernement de s’assurer que le carburant quitte le terminal Varreux et arrive aux consommateurs

Le Conseil National de la Société civile Ayitienne (CNSCA), dans une note de presse en date du 28 septembre, demande au gouvernement de s’assurer que les produits pétroliers quittent le terminal Varreux et arrivent aux consommateurs.
Cette structure de la société civile réagit aux récents mouvements de protestation dus à l’augmentation des prix des produits pétroliers et leur non-disponibilité au niveau des stations-service.

« Le CNSCA constate avec la plus grande peine que la situation alarmante dans laquelle est plongé le pays depuis quelques années ne cesse de se dégrader. La situation sécuritaire ajoutée à la crise de carburant, depuis quelques mois et les cris assourdissants de la population, […], ont conduit au blocage total des activités pendant ces trois dernières semaines », peut-on lire dans cette note du CNSCA.

Aussi, l’organisation dit partager la colère de la population face à l’augmentation des prix de ces produits et demande au gouvernement de faire preuve d’une intelligence stratégique dans cette situation en prenant les dispositions nécessaires en vue de faciliter une reprise des activités. « Ainsi, le gouvernement doit s’assurer, dans l’immédiat, que les produits pétroliers laissent le terminal, et arrivent aux consommateurs à partir des stations de ventes », recommande le CNSCA, dans cette note signée de son président, Joseph Dominique Orgella.

Dénonçant également les actes de pillage et de vandalisme qui ont émaillé ces mouvements, le CNSCA demande à la population et au gouvernement de collaborer pour faciliter la reprise des activités scolaires. “Une gestion intelligente de la situation demande la prise en compte de l’avenir de nos enfants…”, estime le CNSCA. Programmée pour début septembre par le ministère de l’éducation nationale, la réouverture des classes a été ajournée au lundi 3 octobre 2022.

Le CNSCA critique l’intervention de Jean Victor Généus à la 77e Assemblée générale de l’ONU

La président du CNSC confirme que la société civile est représentée au sein du gouvernement

Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Le Conseil National de la Société civile Ayitienne a également critiqué l’attitude des autorités face aux revendications de la population. « Le déni, le mépris, le mensonge semblent être les seules réponses des autorités à la population qui demande l’accès aux services sociaux de base et des mesures qui lui permettent de faire face à la précarité de sa condition de vie », soutient-il.

Aussi, pour le CNSCA, le discours du ministre des affaires étrangères lors de la 77ème Assemblée générale des Nations-Unies le 24 septembre dernier est symptomatique de la déchéance du leadership et de la bonne gouvernance dans le pays. « Haïti n’a point besoin de menteurs poltrons, encore moins qui la représentent dans des tribunes face au monde entier. Elle a besoin d’hommes et de femmes capables de reconnaître et d’affronter la réalité avec courage, intelligence et dignité « , critique le CNSCA.

Pour rappel, le Terminal Varreux a indiqué que 4 millions 983 mille 426 gallons de Diesel sont restés stockés sur son site tandis que 816 228 gallons de Kérosène et 5,162,346 gallons de gazoline sont disponibles au terminal ont fait savoir les responsables au cours de la journée du 29 septembre. Le dernier chargement des camions-citernes remonte au 12 septembre dernier. Les barricades érigées et les tranchées creusées autour du site rendent inaccessible l’accès des opérateurs, des employés et des camion au terminal, selon les explications des responsables.

En savoir plus:

Ouragan Ian : de nombreux dégâts matériels et plus d’une dizaine de morts enregistrés en Floride

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu