Connect with us

Venezuela

Crise au Vénézuéla: défiant les autorités, Juan Guaido a remis les pieds dans son pays ce lundi

Published

on

Crise au Vénézuéla: défiant les autorités, Juan Guaido a remis les pieds dans son pays ce lundi 28
bongu j7

Le chef de l’opposition Vénézuelienne, Juan Guaido a remis les pieds sur le sol vénézuélien ce lundi, aux environs de midi après une tournée en Amérique qui l’a conduit notamment au Brésil, en Argentine, en Colombie et en Équateur à la recherche du renfort international contre le régime de Nicolas Maduro.

Ce lundi, l’entrée principale de l’aéroport de Caracas était remplie à craquer. Les supporters du président auto-proclamé ont répondu ainsi à un appel lancé la veille par leur leader leur demandant de se rassembler pour son retour.

« Nous connaissons les risques que nous courons, ça ne nous a pas retenus. Nous sommes ici, au Venezuela, plus forts que jamais », a-t-il déclaré avant de sortir de l’aérogare en costume sombre et chemise blanche, tout sourire, debout sur le toit d’une voiture.

« Nous revenons au Venezuela en tant que citoyens libres », a lancé Juan Guaido chaudement acclamé par la foule. « Face aux menaces du régime, nous n’avons pas peur. » «Tout le Venezuela se retrouvera dans les rues. Nous ne resterons pas une minute ni même une seconde tranquilles tant que nous n’aurons pas retrouvé la liberté », a lancé l’opposant.

bongu j7

Juan Guaido, rappelons-le, a été interdit de quitter le territoire vénézuélien sous peine d’être poursuivi. Il l’a fait et passé une dizaine de jours hors de son pays. “Les États-Unis avaient promis une réaction rapide à toutes menaces, tentatives ou intimidations visant Juan Guaido”.

L’ambassadeur de France à Caracas, Romain Nadal, ancien porte-parole du Quai d’Orsay sous François Hollande, et une dizaine d’autres ambassadeurs avaient fait le déplacement à l’aéroport. « Nous sommes ici comme témoins de la démocratie et de la liberté afin que le président Guaido puisse rentrer », avait déclaré le représentant de l’Etat français avant son déplacement.

Juan Guaido, supporté par ses amis internationaux ne compte pas lâcher prise. Le leader de l’opposition annonce la reprise de porque mobilisation au Vénézuéla d’ici samedi.

Jac
Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 991,919 other subscribers

Archives