Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Crise en Haïti: le parti PLANSPA critique les extrémistes et prône la formation d’un nouveau CEP

Crise en Haïti: le parti PLANSPA critique les extrémistes et prône la formation d'un nouveau CEP
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Crise en Haïti: le parti PLANSPA critique les extrémistes et prône la formation d’un nouveau Conseil Électoral Provisoire ( CEP).

La structure politique dénommée PLANSPA, lors d’une conférence de presse donnée ce mercredi 2 février 2022 à Delmas 75, se dit preocupée par la conjoncture politique actuelle. Elle appelle les protagonistes “extrémistes” à prendre le chemin du Dialogue.

“Nous profitons de cette rencontre avec la presse pour exprimer des préoccupations majeures. Près de six mois après l’assassinat du Président Jovenel Moïse dans sa résidence privée le 7 juillet 2021, les élections ne sont toujours pas organisées aux fins d’une passation de pouvoir de manière démocratique”, a déclaré d’entrée de jeu le secrétaire général du parti, Dieudonné Lhérisson, tout en rappelant que la Constitution accorde un délai de 60 à 120 jours pour l’élection d’un nouveau président.

Le leader politique accuse ceux qu’ils appellent les “extrémistes” d’être à l’origine de l’assassinat de l’ancien Chef d’État ainsi que de nombreux autres compatriotes. “Le parti PLANSPA croit que c’est le comportement antidémocratique des extrémistes et des radicalistes qui est à l’origine de l’assassinat du Président Jovenel Moïse. Mais aussi de Me Monferrier Dorval, Diego Charles, Jacques Roche, Jean Dominique, Mireille Durocher Bertin, Brignol Lindor”, a-t-il tranché.

Crise en Haïti: le parti PLANSPA critique les extrémistes et prône la formation d'un nouveau CEP

Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

M. Lhérisson attribue également l’insécurité grandissante qui touche le pays, le massacre de La Saline, les affrontements entre gangs rivaux à Martissant, à cette même catégorie. “C’est le comportement extrémiste de ces politiques qui expose 4,5 millions d’Haïtiens à l’insécurité alimentaire. Ce sont eux qui empêchent l’investissement étranger dans le pays”, a-t-il ajouté.

Devant ce constat, le leader politique fait appel à Notre-Dame du Perpétuel Secours afin qu’elle intercède et que ces politiques prennent le chemin du dialogue. “Le Parti PLANSPA se prosterne devant Notre-Dame du Perpétuel Secours, la patronne du peuple haïtien, pour qu’elle intercède et force les politiciens extrémistes à prendre conscience que seuls le dialogue et un consensus politique peuvent résoudre la crise actuelle”, a-t-il déclaré.

Cette concertation avec les autorités étatiques en place permettra, selon M. Lhérisson, d’adopter une résolution pour freiner l’insécurité, mettre sur place un Conseil électoral provisoire de neuf membres et qui inspire confiance, former une assemblée constituante pour rédiger une nouvelle constitution, former un nouveau gouvernement ayant des personnalités de sensibilité populaire, organiser des élections à la fin de l’année 2022 et faciliter la passation du pouvoir en février 2023.

En savoir plus:

Tentative de kidnapping d’une espagnole déjouée par la PNH, deux présumés bandits tués

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres « réaffirme qu’il faut de toute urgence déployer une force armée spécialisée internationale » en Haïti. Le Secrétaire général...

Actualités

Le premier ministre Justin Trudeau a convoqué une réunion du Groupe d’intervention en cas d’incident pour discuter de la crise haïtienne Le premier ministre...

Sécurité

Les Canadiens impliqués dans des activités criminelles en Haïti seront sanctionnés, assure la ministre des affaires étrangères Mélanie Joly Le Canada ne compte pas...

Actualités

La crise haïtienne au menu d’une rencontre entre Anthony Blinken et Justin Trudeau les 27 et 28 octobre Le secrétaire d’État Antony J. Blinken...