Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

La délégation haïtienne réitère auprès de l’OEA la demande du gouvernement d’une force internationale spécialisée en appui à la PNH

La délégation haïtienne réitère auprès de l’OEA la demande du gouvernement d’une force internationale spécialisée en appui à la PNH
Getting your Trinity Audio player ready...

La délégation haïtienne réitère auprès de l’Organisation des Etats américains, la demande du gouvernement au Secrétaire général en octobre dernier d’une force internationale spécialisée d’appui à la police nationale.

Lors d’une séance ordinaire du Conseil permanent de l’Organisation des États Américains tenue le mercredi 1er février 2023, L’ambassadeur Léon Charles, Représentant permanent d’Haïti près de l’OEA est intervenu pour présenter la situation en Haïti. En plus de l’accord du 21 décembre, de la mise en place d’un nouveau conseil électoral provisoire, l’ancien directeur général de la police nationale s’est aligné sur la position du gouvernement en demandant l’appui d’une force internationale pour aider les agents de l’ordre à faire face aux bandits qui sèment le deuil et la terreur au sein de la population.

« Sans l’appui d’une force internationale sur le terrain pour aider la police dans ses opérations, et pour aider les autorités du pays à poser les bases pour sécuriser le pays à long terme, Haïti ne retrouvera pas la sécurité désirée. En ce sens, la délégation haïtienne réitère auprès de cette organisation, la demande du Premier ministre adressée au Secrétaire général en octobre dernier d’une force internationale spécialisée en appui à la police nationale », a-t-il indiqué.

La délégation haïtienne, ajoute Léon Charles, remercie les États membres qui ont manifesté leur intérêt à répondre à la demande du Premier ministre. « Elle invite ceux qui ne l’ont pas encore fait à se manifester. Il y plusieurs façons de contribuer : en troupes, matériels, financement, formation et par d’autres moyens jugés utiles. L’assistance internationale devrait aider les forces de sécurité à contenir définitivement le phénomène des gangs armés, à rétablir la paix et la sécurité pour l’organisation d’élections générales et à construire un système de sécurité capable de garantir la stabilité du pays à long terme », a-t-il dit.

A propos de l’accord du 21 décembre

L’ambassadeur Léon Charles a présenté au Conseil permanent de l’Organisation des États Américains les principaux éléments sur lesquels les acteurs se sont mis d’accord. Il s’agit entre autres des organes de la transition notamment le « Haut Conseil de la Transition (HTC) avec la mission de contribuer à la définition des orientations stratégiques des pouvoirs publics; à la mise en place Conseil électoral provisoire et à l’organisation des élections générales qui doivent se dérouler au cours de l’année 2023 pour faciliter l’entrée en fonction d’un gouvernement élu le 7 février 2024.

La délégation haïtienne réitère auprès de l’OEA la demande du gouvernement d’une force internationale spécialisée en appui à la PNH

En savoir plus:

2 otages dont l’historien Pierre Buteau libérés après plusieurs jours de séquestration

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Léon Charles démissionne du poste de Représentant Permanent de la République d’Haïti à l’OEA.   À travers une...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Une délégation technique de l’OEA a reçu des informations techniques sur la construction du canal à Ouanaminthe. À...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Conflit haïtiano-dominicain autour de la rivière Massacre: l’Organisation des États Américains (OEA) lance un appel au dialogue entre...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Conflit haïtiano-dominicain autour de la rivière Massacre: l’Organisation des États Américains OEA lance un appel au dialogue entre...