Connect with us

Actualités

Des membres de la diaspora haïtienne demandent un accord politique urgent

Published

on

Haïti News - Actualité - Politique - Culture - Sport - Juno7
MG300
Le Mouvement pour l’intégration de la Diaspora dans la Nouvelle Haïti basé à Montréal (Canada) a publié un communiqué pour exiger dans l’urgence un accord politique, inclusif et responsable entre les acteurs de la vie nationale. L’incapacité des forces politiques de l’opposition et proches du pouvoir en place à trouver une sortie de crise préoccupe les haïtiens tant en Haïti qu’à l’étranger.

Face à la crise politique qui persiste en Haïti, le Mouvement pour l’intégration de la Diaspora dans la Nouvelle Haïti (IDENH) dit encourager les efforts de dialogue initiés par différents secteurs pour trouver un accord politique inclusif en vue d’une solution à la crise qui handicape toute initiative de développement durable. Pour le mouvement, Il est impératif que ces discussions continuent jusqu’à un accord politique responsable. Cet accord politique doit inscrire une fois pour toute « l’intégration de la diaspora » dans la vie socio-économique et politique d’Haïti conformément à l’article 52.1 de la constitution.

Avec ses importants transferts de fonds vers Haïti, la diaspora est partie prenante de la société civile haïtienne, alors elle souhaite être actrice et non observatrice des séances de discussions pour planifier ensemble un autre modèle de gouvernance axé sur l’équité et la justice sociale. Aussi, Il faut que tous les secteurs de la vie nationale prennent leurs responsabilités, car le peuple Haïtien ne peut plus vivre dans une telle conjoncture d’inquiétude permanente, peut-on lire dans ce communiqué signé par Frantz Delice, le directeur exécutif.

Nous dans la Diaspora, nous sommes très sensibles aux problèmes de l’insécurité qui va décourager l’investissement dans le pays. Dans l’esprit de retrouver la paix, le calme, la stabilité sociale et politique en Haïti, voilà pourquoi, notre position reste le dialogue inter Haïtien responsable, car c’est la seule et unique possibilité restante pour sortir le pays de cette crise stagnante tout en rejetant nos egos”, a ajouté l’IDENH.

Plus loin, le Mouvement pour l’intégration de la Diaspora dans la Nouvelle Haïti basé à Montréal s’est positionné en faveur d’une nouvelle constitution, sans exclusion, qui protège toute la population dans le respect des normes, afin de remettre le pays sur la voie de la démocratie, d’assurer une stabilité politique qui encourage les investissements étrangers et de la diaspora Haïtienne. Depuis l’amendement de la constitution de 1987, la Diaspora Haïtienne, à travers plusieurs associations n’a pas cessé de multiplier les alertes pour réclamer ses droits.

Fix Clairin Lakay

Innee Beauty Parlour

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 999,191 other subscribers

Archives