Connect with us

Insécurité

Double homicide à Ganthier: des crimes de trop selon Pierre Espérance

Published

on

RNDDH , Pierre Esperance , https://www.juno7.ht/coronavirus-parlementaires-exigent-arret-deportations
Jac

Le double homicide survenu à Ganthier le lundi 3 août 2020: des crimes de trop selon Pierre Espérance.

L’attaque perpétrée contre un minibus dans la commune de Ganthier par des individus armés appartenant au gang dénommé 400 marozo le lundi 03 août 2020 qui a coûté la vie à Benitha Guerville et un bébé de 4 mois, Joseph Godson, faisant également 4 blessés, continue de susciter tristesse et emoi chez une population craignant plus que jamais pour sa vie.

Ce double homicide est pour le Directeur Exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains un crime de trop qui ne mérite pas d’être passé sous silence contrairement à ce que veut la tendance coutumière.

Face à ce drame que Pierre Espérance qualifie d’inacceptable – preuve irréfutable de la banalisation du droit à la vie en Haïti – , le militant des Droits Humains croit que ces assassinats ne doivent pas rester impunis tout en prenant le soin de présenter ses sympathies aux familles et proches des victimes.

“C’est dommage qu’aujourd’hui la vie humaine ne veut plus rien dire. L’insécurité devient norme dans notre pays et malheureusement, aucune disposition sérieuse n’est prise afin de démanteler les réseaux de gangs qui sèment deuil et terreur au sein de la population”,regrette-t-il. S’il faut croire Pierre Espérance, on en est arrivé là parce que les gangs bénéficient de la protection des autorités placées au plus haut sommet de l’Etat.

Actimed

Pour lui, la sécurité de la population n’est pas la priorité de l’équipe en place. Selon ses dires, à Cité Soleil, plus de 50 personnes ont été assassinées dont un bébé de 8 mois et une femme enceinte de 7 mois, plus d’une vingtaine de femmes ont été violées au cours du mois de juillet écoulé. “Jusqu’à date, aucune disposition n’est prise pour garantir la sécurité des habitants de cette commune livrée à elle même”,poursuit Pierre Espérance.

Pour toutes les victimes de l’insécurité, spécifiquement Benitha Guerville et le bébé de 4 mois, le défenseur des Droits Humains réclame justice. Il exhorte les autorités à donner des moyens à la police pour traquer les bandits et pacifier les zones chaudes.

Jac
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,255 other subscribers

Archives