Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Énième journée de mobilisation à Port-au-Prince ce 17 octobre contre le gouvernement en place

Énième journée de mobilisation à Port-au-Prince ce 17 octobre contre le gouvernement en place
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Énième journée de mobilisation à Port-au-Prince ce 17 octobre à Port-au-Prince contre le gouvernement en place

Port-au-Prince.- Des milliers de personnes ont sillonné les rues de la capitale à l’appel du leader de la plateforme politique Pitit Desalin, l’ancien sénateur Moïse Jean-Charles. Ils entendaient poursuivre la mobilisation pour exiger le départ du gouvernement en place.

Voulant profiter de la commémoration du 216ème anniversaire de l’assassinat de l’empereur Jacques 1er, Jean-Charles Moïse avait appelé à la tenue d’une journée de mobilisation ce 17 octobre pour exiger le départ du gouvernement en place et dénoncer la présence de troupes étrangères en Haïti. Il avait notamment ciblé les parages de l’ambassade américaine pour faire passer ses revendications.

Ils étaient des milliers de personnes à répondre à cet appel. Partis du Champs-de-mars, au centre-ville de Port-au-Prince, les manifestants ont traversé Lalue, Nazon, pour ensuite longer l’autoroute de Delmas jusqu’à Delmas 33. Arrivés à ce carrefour, les manifestants ont pris la destination de Gérald-Bataille pour se rendre à Tabarre, commune abritant l’ambassade américaine en Haïti. Ils ont été rejoints par un groupe de protestataires en provenance de Delmas 47, fief de la fameuse « Baz 47 ».

Les protestataires arboraient des drapeaux de la Russie et le drapeau « noir et rouge », souvent utilisée par le leader de Pitit Desalin pour afficher son attachement dit-il au père-fondateur de la patrie. Ils lançaient également des propos hostiles au gouvernement en place tout en exigeant sa démission.

Moïse Jean-Charles, qui avait déposé une gerbe de fleurs au pied du monument de Dessalines au Champ de Mars avant le lancement de la manifestation, a fait une courte déclaration au micro des journalistes couvrant l’événement. « Nous avons gagné les rues aujourd’hui pour rappeler au monde qu’Haïti est un État souverain , a-t-il dit. Nous disons également à la communauté internationale qu’Ariel Henry ne peut plus rester au pouvoir. À partir d’aujourd’hui, lui et ses ministres n’auront plus de sommeil car nous allons protester devant leur domicile jusqu’à ce qu’ils démissionnent ».

Pour cette journée de manifestation, la Police Nationale d’Haïti (PNH) a mis en place un imposant dispositif de sécurité pour empêcher les manifestants de protester devant la rentrée principale de l’ambassade des États-Unis à Port-au-Prince. Si la manifestation s’est déroulée sans incident sur pratiquement tout le parcours, elle a été dispersée à coup de grenades lacrymogènes par les agents de l’ordre près de l’ambassade des États-Unis à Tabarre.

L’ancien sénateur du Nord qui a rappelé sur Twitter ce lundi que la Constitution de 1987 interdit la présence des forces armées étrangères sur le territoire national annonce déjà la couleur pour le 18 novembre prochain, date de la commémoration du 219e anniversaire de la bataille de Vertières.

Signalons que plusieurs villes et communes du pays notamment Pétion Ville, Carrefour, Jacmel, Cité Soleil, Cap Haïtien ont connu une journée de mobilisation ce lundi 17 octobre.

Énième journée de mobilisation à Port-au-Prince ce 17 octobre contre le gouvernement en place

Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

En savoir plus:

Des gerbes de fleurs déposées par des fans devant l’Accor Arena en hommage à Mikaben

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

216 ans de l’assassinat de Dessalines : le Premier ministre Ariel Henry invite les Haïtiens ki tourner les pages d’une histoire empreinte de division...

Éphéméride

« Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir », disait Aimé Césaire. Voici les éphémérides pour ce 17 octobre 2022. 17 octobre...

Économie

Afin de compenser la journée fériée du lundi 17 octobre, les banques fonctionneront le 18 octobre. L’Association Professionnelle des Banques (APB) dans une note...

Actualités

Journée de mobilisation: Baky et K-Dilak s’expriment sur la situation sociopolitique du pays. Haïti a connu le vendredi 16 septembre 2022 une nouvelle journée...