Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Les États-Unis continuent d’appeler au dialogue inclusif en vue de l’organisation des élections

Insécurité:les États-Unis déconseillent leurs ressortissants de voyager en Haïti

Les États-Unis continuent d’appeler au dialogue inclusif en vue de l’organisation des élections législatives et présidentielles dès que possible.

La Maison Blanche et l’ambassade des États-Unis en Haïti, dans deux communiqués respectifs publiés le 23 juillet 2021, ont fait état de leur attente pour Haïti au lendemain des funérailles du président Jovenel Moïse. Selon les autorités américaines le nouveau chapitre devrait ouvrir sur le dialogue pour un consensus large et inclusif dans la perspective de l’organisation des prochaines élections.

“Les États-Unis restent profondément préoccupés par la situation sur le terrain en Haïti. Nous demandons instamment à toutes les parties de s’exprimer pacifiquement, et nous appelons les dirigeants haïtiens à indiquer clairement que leurs partisans doivent s’abstenir de toute violence. En ce moment critique, les dirigeants d’Haïti doivent travailler ensemble et s’engager dans un dialogue large et inclusif qui reflète la volonté du peuple haïtien”, a déclaré le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan sur Haïti.

Juno7 Pub

Selon lui, la délégation présidentielle, dirigée par l’ambassadrice Linda Thomas-Greenfield, et rejointe par les représentants Meeks et Fortenberry, a rencontré de hauts responsables haïtiens dont le premier ministre Ariel Henry et des leaders de la société civile et a partagé ce message directement. A l’occasion elle était accompagnée de Daniel Foote, l’Envoyé spécial pour Haïti, qui connait une situation quasi sans précédent. Le diplomate est déjà à pied d’oeuvre, il doit rencontrer d’autres leaders politiques influents dans les prochains jours.

“Notre délégation est ici pour apporter un message au peuple haïtien : vous méritez la démocratie, la stabilité, la sécurité et la prospérité. Et nous sommes avec vous. […] La formation d’un nouveau gouvernement est une étape positive. Et c’est une étape nécessaire dans le cadre d’un dialogue large et inclusif qui répond aux besoins du peuple haïtien et entame le travail de restauration des institutions démocratiques d’Haïti”, a fait savoir l’ambassadeur des États-Unis à l’ONU.

L’une des tâches essentielles du nouveau gouvernement, ajoute-t-elle, sera de créer “les conditions d’élections législatives et présidentielles libres et justes dès que possible”. En ce moment important, la société civile haïtienne et ses jeunes doivent être inclus dans le processus politique. Ils doivent avoir la possibilité de participer de manière significative à l’avenir de leur pays, a-t-elle poursuivi tout en exhortant le nouveau gouvernement d’Haïti à travailler avec la société civile pour protéger le peuple haïtien, promouvoir les droits humains et préserver l’état de droit.

Rencontre de la société civile avec plus de 50 membres du staff du congrès américain par visioconférence

Monique Clesca, Magalie Comeau-Denis membres de la commission chargée de trouver une solution sur la situation du pays, ainsi que des représentants de la société civile en Haïti dont Rosie Auguste Ducenat du RNDDH, Emmanuella Douyon de Nou pap domi ont rencontré des membres du staff du congrès américain travaillant pour le compte des parlementaires sur la situation d’Haïti.

Une assistance à la PNH pour des questions de sécurité

Jake Sullivan a annoncé par ailleurs que les États-Unis continueront à fournir l’assistance demandée, y compris l’équipement et la formation, à la Police nationale haïtienne et au gouvernement d’Haïti dans le cadre des défis de sécurité actuels. En outre, les ministères de la Justice et de la Sécurité intérieure fournissent une assistance en matière d’enquête aux autorités haïtiennes à la demande du gouvernement d’Haïti, et continueront à travailler en étroite collaboration avec nos partenaires internationaux pour soutenir le gouvernement haïtien dans ses efforts pour que les responsables de l’assassinat du président Moïse rendent des comptes.

Insécurité:les États-Unis déconseillent leurs ressortissants de voyager en Haïti

En savoir plus:

1857 moun pran premye dòz vaksen kont kowonaviris, selon MSPP

Written By

Redacteur en chef et administrateur de l'agence de presse en ligne JUNO7, Juriste de formation, spécialiste en management, suivi et évaluation des projets, consultant des affaires publiques.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Politique

Les États-Unis disent soutenir le processus de dialogue entre les partis politiques et la société civile Le bureau des affaires de l’hémisphère Ouest du...

Monde

Plus de 100 000 Américains sans électricité après le passage de la tempête tropicale Henri Après le passage de la tempête tropicale Henri, plusieurs dizaines...

Actualités

Séisme du 14 août : les États-Unis dressent le bilan de leurs activités de sauvetage, d’aide et d’assistance aux victimes en Haïti. L’agence américaine...

Actualités

Séisme du 14 août: les Etats Unis ont déployé une équipe de recherche et de sauvetage de 65 personnes dans les départements affectés Comme...