Connect with us

États-Unis

États-Unis : une éditorialiste poursuit Trump, qu’elle accuse de viol, pour diffamation

Published

on

Donald Trump affirme que le coronavirus provient d'un laboratoire chinois
Photo Credit: REUTERS
Lait Bongu
1,786 views

Une éditorialiste renommée qui avait accusé publiquement en juin Donald Trump de l’avoir violée dans les années 90, a attaqué ce lundi en justice le président américain en diffamation, pour avoir affirmé qu’elle avait inventé ses accusations.

Dans la plainte déposée devant un tribunal de l’État de New York, la journaliste et éditorialiste de « Elle », E. Jean Carroll, reprend les accusations qu’elle avait révélées pour la première fois en juin, dans des interviews et dans un livre, selon lesquelles Donald Trump l’avait violée dans une cabine d’essayage du grand magasin huppé new-yorkais Bergdorf, au milieu des années 90.

« J’intente cette action pour toutes les femmes qui ont été harcelées, agressées, réduites au silence, ou limogées ou ridiculisées pour avoir osé parler publiquement. Personne dans ce pays ne devrait être au-dessus de la loi, » a tweeté lundi E. Jean Carroll sur Twitter.

Avec L’Express et AFP

Suzuki 9.99

Suzuki 9.99

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,176 other subscribers

Archives