Connect with us

Hi, what are you looking for?

People

La famille de Bruce Willis annonce qu’il souffre de démence

La famille de Bruce Willis annonce qu'il souffre de démence

La famille de l’acteur Bruce Willis annonce qu’il souffre de démence.

L’acteur et producteur américain de 67 ans, Bruce Willis, souffre de démence, ont annoncé ses proches ce jeudi 16 février sur Instagram. L’acteur avait mis un terme à sa carrière en mars 2022 après la découverte d’une “Aphasie”, une maladie provoquant des troubles de la communication. Après un nouveau diagnostic, les médecins ont révélé qu’il souffre de démence.

“La maladie de Bruce a progressé et nous avons maintenant un diagnostic plus précis: la démence fronto-temporale”, a écrit sur Instagram la famille de l’acteur. “Malheureusement, les difficultés de communication ne sont qu’un symptôme de la maladie à laquelle Bruce est confronté”, a expliqué sa famille.

“Aujourd’hui, il n’existe aucun traitement pour cette maladie, une réalité qui, nous l’espérons, pourra changer dans les années à venir”, a indiqué ses proches, tout en ajoutant qu’au fur et à mesure que l’état de Bruce progresse, ils espèrent que les médias se concentreront sur la mise en lumière de cette maladie, qui nécessite beaucoup plus de sensibilisation et de recherche.

Bruce Willis est mondialement célèbre depuis la fin des années 1980, notamment pour son rôle de John McClane dans la série de films d’action « Die Hard », mais aussi pour ses apparitions dans « Pulp Fiction » de Quentin Tarantino, « le Cinquième Elément », « Armageddon » et « Sixième Sens ».

La famille de Bruce Willis annonce qu'il souffre de démence

En savoir plus:

Fabrice Blazquez, chef du Service économique français pour la République dominicaine et Haïti en visite dans le pays

3 Comments

3 Comments

  1. annie pastraille

    19 février 2023 at 12h18

    Chez les vaccinés et boostés: paralysies, Creutzfeldt-Jakob, Alzheimer, Parkinson, maladie de Charcot, démence. L’ARNm ordonne aux cellules de fabriquer de la spike wuhan qui déjà présente des repliements de type prion pathologique (Montagnier,Seneff). L’ARNm spike wuhan représente au maximum 50% de l’ARNm injecté, le reste est constitué de protéines aléatoires, il y a tout et n’importe quoi, c’est le procédé de fabrication des “vaccins” qui est incapable de fournir un ARNm avec une qualité pharmaceutique. On injecte donc un pot pourri d’ARNm synthétiques qui donnera au final de la spike wuhan, des spikes dérivées, des spikes tronquées, des spikes redoublées, des spikes rebouclées et des protéines totalement inconnues (voir électrophorèses) et qui grace à la pseudo uridine persistent et sont actives au moins 6 mois avec des dégradations supplémentaires totalement incontrolables. La technologie ARNm s’attaque au coeur même du fonctionnement de la cellule, le potentiel pour générer des protéines avec des repliements de type prion est maximal. De plus on sait maintenant que les “vaccins” diffusent jusqu’au cerveau, et vu la virulence anormale des centaines de décès déjà constatés, le potentiel est bien présent d’avoir un maximum de dégâts dans les prochaines années. Cela pose le problème du sang contaminé dans les transfusions. Typiquement il faut dix ans pour voir apparaître les dégâts dus à une contamination Creutzfeldt-Jakob.

Laisser un commentaire

Granmoun renmen li…timoun fou pou li…se yon dirikontan!
Quand le design rencontre la performance. Il y a tant de choses à apprécier dans la toute nouvelle MG RX5, avec ses caractéristiques extérieures élégantes et sportives et son intérieur élégant et confortable.

Plus de contenu

Cinéma

L’acteur américain Bruce Willis met un terme à sa carrière cinématographique Le mythique acteur américain Bruce Willis n’apparaîtra plus sur grand écran. C’est son...

%d blogueurs aiment cette page :