Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Fin de visite du président de l’assemblée générale de l’ONU en Haïti

Fin de visite du président de l’assemblée générale de l’ONU en Haïti
Getting your Trinity Audio player ready...

Fin de visite du président de la 78eme assemblée générale de l’ONU en Haïti, une énième discussion sans issue avec les acteurs

Arrivé dans la capitale, le lundi 20 novembre, le président de la 78e session de l’Assemblée générale des Nations unies, Dennis Francis, a laissé le pays, ce mardi 21 novembre. Rien n’a bougé vers une possible résolution de la crise malgré ses discussions avec tous les acteurs. Il serait également, de toute évidence, trop tôt pour voir les retombées de cette visite de moins de 48 heures après mais il n’a pas manqué de rappeler la position de l’ONU envers Haïti : sécurité et restauration de la démocratie.

Sans promesse. Sans sollicitation. M. Francis a dressé un compte-rendu de sa visite en Haïti qui a été ponctuée par de nombreuses rencontres avec l’opposition et l’équipe au pouvoir. « J’ai rencontré le Premier ministre Dr Ariel Henry et j’ai discuté de la situation désastreuse sur le terrain et de la voie à suivre pour la sécurité, la paix et les processus politiques. J’ai assuré de mon entière solidarité avec le peuple haïtien et de ma volonté de soutenir tous les efforts en faveur de son droit fondamental à un avenir sûr et pacifique », a-t-il écrit sur son compte X.

Le président de la 78eme assemblée générale de l’ONU n’a pas caché son plaisir d’avoir rencontré Mirlande Manigat, la présidente du HCT « Nous saluons, dit-il, le travail du Conseil pour son soutien à la coordination du dialogue politique du gouvernement et de la feuille de route pour la transition et le retour à la démocratie. »

M. Francis dit avoir eu avec le ministre des Affaires étrangères Jean Victor Généus un échange constructif sur les crises multiformes qui affectent Haïti. « Nous avons convenu qu’une solution à long terme est essentielle, soulignant la nécessité de restaurer une culture de la démocratie dans le pays, pour laquelle une amélioration de la sécurité est indispensable. »

Celui qui disait être en « Haïti pour transmettre au peuple fier et résistant de cette grande nation un message d’espoir et pour lui faire comprendre que la communauté internationale ne l’a pas oublié », a parlé avec les représentants des accords du 21 décembre et Montana, les leaders de EDE, Fanmi Lavalas, En Avant, PTHK ainsi que les ministres de la justice et de la condition féminine.

Fin de visite du président de l’assemblée générale de l’ONU en Haïti

À lire aussi :

L’ex joueur du Barça, Arda Turan se déclare ruiné

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Insécurité

Getting your Trinity Audio player ready... En janvier 2024, au moins 806 personnes ont été tuées, blessées ou kidnappées, selon le Haut-Commissariat des Nations...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... L’Organisation des Nations-Unies (ONU) apporte son soutien aux efforts du Groupe des Personnalités Éminentes de la CARICOM en...

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... Le parti politique les Engagés pour le Développement (EDE) rappelle au Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres qu’Haïti...

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... Le Conseil de sécurité reconduit pour un an le régime de sanctions appliqué à ceux qui soutiennent la...