Connect with us

Sports

Foot / LDC : Ici c’est pas rire

Published

on

Foot / LDC : Ici c'est pas rire 26
Innee Beauty Parlour

La ligue des champions c’est pas du rire. Pas de surprise, pas de remontada pour la deuxième manche du choc opposant au parc des princes le PSG face au Real Madrid. Sans trop grande difficulté l’équipe madrilène a battu pour une seconde fois les coéquipiers de Neymar (1-2) grâce à Cristiano Ronaldo et Casemiro.

Malgré l’absence de Modric et Kroos, le Real n’a pas tremblé pour tuer le rêve des supporters parisiens qui croyaient à une remontée du score malgré l’absence de leur superstar Neymar. Pendant les 45 premières minutes ont aurait pu penser que c’est le PSG qui avait remporté le match aller. Raisons? Les parisiens étaient trop attentiste, ils peinent à produire leurs jeux, peut-etre parce que la défense madrilène était trop bien discipliné. A la pause le tableau d’affichage était nul et score vierge, qui paraît un peu logique vu la physionomie de la première période.

Pendant le début du second acte, l’équipe parisienne était répartit avec de meilleurs intentions, ils tentaient de remonter balle au pied, ils arrivaient plus souvent devant la cage madrilène sans créer trop difficultés. Mais le malheur des uns fait le bonheur des autres, puisqu’à la 52è minute Daniel Alves perd un ballon qui devient profitable pour les madrilènes, et le contre était fatal, ce qui a permis à Cristiano de marquer le premier but de la rencontre sur une tête piquée.

C’était le silence total au Parc des princes, à ce moment Paris avait besoin de marquer 4 buts sans en encaisser pour espérer une qualification. L’aiguille monte, Paris sans réaction. Quatorze minutes plus tard après le premier but, Marco Veratti a reçu un deuxième avertissement qui est synonyme de carton rouge pour protestation envers l’arbitre. C’était la désolation, petit à petit le match commençait à se plier.

bongu j7

Impossible n’est pas sorcier, à la 71è minute Edinson Cavani vient de donner un lueur d’espoir à ses coéquipiers, mais c’était seulement pour 9 minutes. Sur un mauvais renvoi de Rabiot, le commandant Casemiro a tué l’espoir des parisiens en scellant la victoire de son équipe (1-2).

Au final Madrid n’a pas tremblé, même l’expulsion de Marco Veratti n’est pas une excuse pour dédouaner la déroute parisienne. C’était un PSG timide, pâle et sans inspiration devant un champion en titre solide en défense et efficace en attaque. Ici (LDC) c’est pas rire, le PSG doit réviser son cahier et mettre son devoir au propre pour la prochaine saison. Quant au Real, c’est l’équipe à surveiller.

[views]

Nissan

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 998,454 other subscribers

Archives