Connect with us

Hi, what are you looking for?

Culture

Les Fugees: leur premier concert en 15 ans est un “miracle”, selon Lauryn Hill

Les Fugees: leur premier concert en 15 ans est un "miracle", selon Lauryn Hill

Les Fugees: leur premier concert en 15 ans est un “miracle”,  selon Lauryn Hill

“Respectez le miracle de cette union”, respectez le fait que nous puissions monter sur cette scène et continuer à le faire”, s’est réjouit Lauryn Hill lors du premier concert en 15 ans des Fugees, le mercredi 22 septembre,  au Pier 17 à New York pour soutenir Global Citizen Live, un événement de diffusion mondiale unique en son genre qui appelle les dirigeants du monde à défendre la planète et à vaincre la pauvreté, diffusé le 25 septembre.

Aux côtés de Wyclef Jean et de Pras Michel, mercredi soir, pour leur premier concert en tant que Fugees depuis 15 ans,  Lauryn Hill a rappelé aux 3 000 invités présents à Pier 17 à New York que c’était un miracle pour eux d’être là.

Juno7 Pub

“Le destin a voulu que nous nous réunissions, le destin a voulu que nous fassions des tournées et le destin a voulu que nous inspirions des gens”, a déclaré Mme Hill à la foule, en racontant brièvement l’histoire “compliquée et belle” du groupe de trois personnes. C’est donc aussi le destin qui a réuni les membres du groupe pour célébrer le 25e anniversaire de leur album classique The Score, longtemps après leur séparation.

Organisé en partenariat avec Global Citizen et Live Nation, l’événement pop-up de New York a marqué le lancement en douceur de la tournée de retrouvailles Diaspora Calling des Fugees, qui débutera officiellement en novembre. Le lieu du concert, annoncé en même temps que la tournée mardi, n’a pas été dévoilé au grand public jusqu’à ce que les participants reçoivent la confirmation de leur billet par Global Citizen quelques heures avant l’ouverture des portes du spectacle à 18 heures.

Lorsque les Fugees ont démarré avec une transition sans faille entre l’introduction théâtrale “The Score” et “How Many Mics”, les fans hésitants ont explosé. Il était presque facile d’oublier la taille de la foule ; le groupe s’est produit autant les uns pour les autres que pour le public. Par moments, ils se sont serrés les uns contre les autres, se taillant un espace d’intimité comme s’il n’y avait pas des milliers de personnes en face d’eux et encore plus pour voir le spectacle lorsqu’il sera diffusé dans le cadre du Global Citizen Live le 25 septembre.

À la moitié du set, Wyclef Jean a fait l’éloge d’un freestyle que Hill avait téléchargé sur Instagram il y a quelques semaines avant de se lancer dans le sien. Le thème d’Haïti, pays d’origine du rappeur, a pris le pas sur les quelques autres sujets abordés dans sa performance solo. “Président Biden, je veux que vous me fassiez une faveur”, a-t-il ralenti pour parler à un moment, poussant à l’annulation de la politique d’immigration de l’administration bloquant les demandeurs d’asile haïtiens. “Donnez aux Haïtiens un laissez-passer comme vous l’avez fait avec les personnes venant d’Afghanistan”. Tout au long de la performance, Jean portait un drapeau haïtien comme un bandana tandis que les fans dans le public agitaient le leur.

Les Fugees: leur premier concert en 15 ans est un "miracle", selon Lauryn Hill

En savoir plus::

Kidnapin sou Mackenley Mogène: Avni Charles Summer bloke, 3 ministè ki nan zòn sa pa fonksyone

Written By

Journaliste Photographe , Webmaster, Community Manager, Web Developer (Étude en cours à Brigham Young University-Idaho, USA).

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu