Connect with us

Hi, what are you looking for?

Insécurité

Haïti: au moins 89 morts dans la guerre à Cité Soleil, le RNDDH accuse le CNE de contribuer à cette guerre en aidant le G9

Getting your Trinity Audio player ready...

Haïti: au moins 89 morts dans la guerre à Cité Soleil, le RNDDH accuse le CNE d’être Complice de G9 en mettant à sa disposition des engins lourds pour la destruction de maisons

(Port-au-Prince, Haïti).- Le Réseau National de Défense des Droits Humains a publié un rapport sur la guerre qui a éclaté entre les gangs à Cité Soleil dans lequel il pointe d’un doigt accusateur le Centre National des Équipements . Selon ce rapport, le CNE a aidé le G9 et contribué à cette guerre en mettant à la disposition de cette coalition de gangs des engins lourds pour la destruction de maisons et aussi pour frayer un passage, jusque vers le fief du bandit armé Gabriel Jean Pierre.

Au moins 89 personnes ont été tuées, 16 personnes portées disparues, 74 blessées par balles ou à l’arme blanche et 127 maisons ont été détruites, dans cette guerre qui a commencé autour de 3 heures du matin, le 7 juillet 2022 et dont l’objectif est de déloger le chef de gang de Nan Brooklyn, Gabriel JEAN PIERRE alias Ti Gabriel ou Gabo, actuel dirigeant du G-Pèp, en vue de soumettre toute la commune de Cité Soleil au G-9 an Fanmi e Alye.

Des chiffres qui sont de loin supérieurs à ceux avancés par le maire de la commune, Joël Janeus. En effet, lors d’une entrevue accordée ce 13 juillet à Juno7, Joël Janeus a déclaré qu’au moins 52 personnes ont été tuées et 100 autres blessées.

Le RNDDH a déclaré dans ce rapport que pour mener à bien cette nouvelle guerre, le Centre National des Equipements (CNE) a mis à la disposition du G-9 an Fanmi e Alye, des engins lourds pour la destruction de maisons et aussi pour frayer un passage, jusque vers le fief du bandit armé Gabriel JEAN PIERRE.

Le RNDDH a également rappelé dans ce rapport que depuis la mise en place en 2020 du G-9 an Fanmi e Alye, il ne se passe un mois sans qu’au moins un événement sanglant ne soit enregistré dans le pays. Pas moins de trois (3) séries d’attaques armées ont déjà été enregistrées dans le pays ces dernières semaines.

L’organisation de défense de droits Humains souligne que cette fixation sur le fief de Nan Brooklyn dirigé par le chef de gang Gabriel JEAN PIERRE alias Ti Gabriel ou Gabo, s’explique par la lutte acharnée menée par les vrais patrons du G-9 an Fanmi e Alye et du G-Pèp.

En savoir plus :

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce jeudi 14 juillet 2022

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Des gangs ont attaqué une nouvelle fois le bâtiment logeant la Cour Supérieur des Comptes et du Contentieux...

Éditorial

Getting your Trinity Audio player ready... Ce 10 Mars 2024, le président du Salvador Nayib Bukele s’est dit prêt à résoudre les problèmes des...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... L’OIM Organisation Internationale pour les Migrations dit avoir recencé plus de 1000 personnes déplacées à la suite des...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Une situation de tension règne depuis ce matin dans la commune de Cité-Soleil et des zones avoisinantes. Ce...