Connect with us

Actualités

Haïti-Crise : Les États-Unis autorisent le départ de leur personnel non-essentiel

Published

on

En raison des troubles qui prévalent dans le pays depuis plusieurs jours, les États-Unis déconseillent à leurs ressortissants de voyager en Haïti.

« Ce 12 février, en raison des protestations, le Département d’Etat américain enjoignent aux membres de familles âgés de moins de 18 ans à rentrer aux États-Unis. Il a autorisé du même coup le départ de son personnel non-essentiel » lit-on dans un communiqué de presse.

Une décision prise en raison des manifestations imprévisibles et sporadiques à Port-au-Prince et d’autres endroits en Haïti.

« Protestations, pneus enflammés et blocage de routes sont fréquents et imprévisibles. Des crimes violents à l’instar de vols à main armée sont communs. La police nationale peut manquer de ressources afin de répondre à ces incidents criminels. Les services d’ambulance sont en manque voire inexistants » poursuit le communiqué.

Selon l’ambassade, les voyageurs sont ciblés, suivis et attaqués et volés après avoir quitté l’Aéroport international de Port-au-Prince. En ce sens, l’ambassade recommande à son personnel de faire usage de moyens de transport officiels pour se rendre à l’aéroport et en revenir.

Le communiqué conclut par quelques recommandations en termes de comportements à adopter par les ressortissants américains dans certains endroits du pays.

C’est ainsi qu’il leur est déconseillé de se promener dans la plupart des quartiers. Il est également interdit de visiter des banques ou d’utiliser des guichets automatiques, de prendre les transports en commun ou les taxis, de conduire à Port-au-Prince le soir, entre autres.

Néanmoins, si un ressortissant américain décide de voyager dans le pays, il lui est recommandé d’éviter les manifestations ou de traverser les barricades, de ne pas résister au braquage, de réserver son chambre d’hôtel à l’avance, entre autres.

Publicités
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!