Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Haïti- Crise : l’Exécutif invite les citoyens à vaquer librement à leurs activités dans le calme

Haïti- Crise : l'Exécutif invite les citoyens à vaquer librement à leurs activités dans le calme

Haïti- Crise : l’Exécutif invite  les citoyens à vaquer librement à leurs activités dans le calme, la paix et la sérénité

Port-au-Prince , Haïti .- Un Conseil des ministres a été tenu à l’extraordinaire, le lundi 8 février 2021, au Palais national, sur la conjoncture politique, notamment, sur le tout récent coup d’état avorté dans la nuit du 6 au 7 février 2021, rapporte, dans une note rendue publique ce 9 février 2021, le ministère de la culture et de la communication.

Ce conseil a réuni le Président de la République, Jovenel Moise, le Premier Ministre, Joseph Jouthe, les ministres, les directeurs de cabinet du Président de la République et du Premier ministre, les Secrétaires généraux de la Présidence et de la Primature, des conseillers et cadres techniques.

Le MCC rapporte dans cette note, qu’il a été retenu lors des discussions que, ni la Constitution haitienne, ni les lois de la République, ni le bon sens qui est la chose au monde la mieux partagée, n’ont prévu qu’un juge puisse exercer des activités ou des manifestations politiques partisanes, encore moins, qu’il puisse remplacer un Président de la République en exercice, ce, quelqu’en soit le motif. A cet égard, l’article 5 de la loi de 2007 sur la magistrature est claire.

Le Conseil des ministres considère, poursuit la note, que la neutralité, comme le veut en fait la constitution de la plus haute juridiction  successives ou distinctes de coup d’état, est une grave atteinte à la démocratie et à l’indépendance du système judiciaire.

Le Conseil des ministres considère que la neutralité, comme le veut en fait la constitution de la plus haute juridiction du pays qu’est la Cour de Cassation,  est fondamentale pour une administration saine et impartiale de la justice. Il considère que l’implication de trois (3) juges de la Cour, ayant rempli par ailleurs, les conditions de la pension civile, dans trois (3) entreprises successives ou distinctes de coup d’état, est une grave atteinte à la démocratie et à l’indépendance du système judiciaire.

Le Conseil des ministres réaffirme le droit des citoyennes et des citoyens à poursuivre toute activité politique qu’ils souhaitent dans les limites de la loi et des systèmes de valeurs  démocratiques propres à notre société et qui sont sans aucun doute, des valeurs universellement acceptées.

Plus que jamais, rappelle le Conseil des ministres de ce lundi 8 février, à part sa détermination à poursuivre le processus d’électrification nationale et la réforme constitutionnelle,  l’Exécutif renouvelle du coup son  appui au Conseil électoral provisoire (CEP) qui a la mission d’organiser durant cette année 2021, des élections générales, libres, transparentes, honnêtes et démocratiques dans notre pays. Ces élections permettront d’élire les dirigeants des collectivités territoriales, les députés, les sénateurs et un nouveau président de la République devant entrer en fonction le 7 février 2022.

Pour finir, l’Exécutif invite les citoyennes et les citoyens à vaquer librement à leurs activités dans le calme, la paix et la sérénité. Il invite aussi les ministres, Secrétaires d’Etat et les directeurs généraux, à s’assurer que les services publics reprennent dans les normes au profit de la population, que les institutions de sécurité incluant la Police nationale d’Haiti (PNH) qui fait un très bon travail, à continuer à protéger et à servir .

Le Conseil des ministres insiste sur le fait que le dialogue cher au Président de la République et au Premier ministre, reste et demeure la voie idéale à prendre dans une société en crise tant conjoncturelle que structurelle, certes, mais qui n’a pas le choix que de se mettre elle aussi, à rêver de transformations profondes et à agir en ce sens.

Le Conseil affirme sa foi au respect des règles du jeu démocratique et en une alternance politique comme condition essentielle au développement et au progrès socio-économique du peuple haïtien.

En savoir plus:

“Longue vie”, yon mizik Wendy ki sakaje rezososyo a nan mwens ke 24 trèd tan

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

4eme Journée de l’Économie:  l’administration Moïse-Jouthe veut réhabiliter l’environnement pour une économie verte. Vallue a accueilli, le 11 décembre 2020, la journée internationale de...

Éditorial

Depuis plusieurs mois l’administration du Président Jovenel Moise a identifié, écarté, chassé, mis K.O, hors d’état de nuire ce qu’elle appelle couramment les « marchands de  Black-out »,...

Politique

Nouvelles nominations au sein de l’administration Moïse/Jouthe L’exécutif haïtien ne compte pas prendre une pause en ce qui a trait aux nominations. Le mardi...

Politique

L’administration Moïse-Jouthe veut insuffler du sang neuf dans la diplomatie haïtienne en transférant 24 jeunes cadres du MAE aux services externes. Port-Au-Prince, Haïti.- À...