Connect with us

Culture

Haïti-Culture : K-lib lâche « Petrospektiv », une chanson contre la corruption

Published

on

Haïti-Culture : K-lib lâche « Petrospektiv », une chanson contre la corruption 30
bongu j7
654 views

À quelques jours d’une marche pacifique, soit le 17 octobre prochain, pour demander des comptes sur l’utilisation opaque des fonds du programme PetroCaribe, le rappeur K-lib a proposé « Petrospektiv ». Une chanson inspirée du mouvement citoyen « #PetroCaribeChallenge ».

Figure emblématique du rap d’aujourd’hui, le rappeur a livré dans « Petrospektiv » l’allégorie d’une Haïti qui tourne son attention vers des fausses promesses de ses dirigeants corrompus.

Tout le long de cette chanson, K-lib a traité de corruption, un sujet qui, visiblement, l’interpelle. Son ton a monté et son débit s’est accéléré quand il a mentionné les « Fonds PetroCaribe ».

Le rappeur, sans nul doute, s’est lamenté face à la dilapidation de ces fonds dont il ne comprendrait pas les logiques des anciens dirigeant du pays qui prétendent les bien utiliser.

Innee Beauty Parlour

« Des firmes de construction internationales ont pratiquement tout ramassé, a-t-il dénoncé. Elles ont travaillé sans supervision et dans l’ombre des collabos, en dehors de toute norme. »

Se faisant un ardent défenseur K-lib a crié au scandale à qui veulent l’entendre : « Marchés de gré à gré, attributions de prestation à des personnes qui n’ont pas le profil de l’emploi, paiement de factures en l’absence de toute prestation et fabrication de documents relatifs à des marchés publics, contrats viciés. »

Tout est bon pour toucher un public plus large. Au-delà de cette production musicale, le rap-star a utilisé plusieurs moyens d’expression comme les réseaux sociaux, pour faire passer ses messages sur le gaspillage des fonds PetroCaribe.

L’auteur-compositeur a, en ce sens, proposé une vision d’ensemble d’où se dégage une révolte pour demander des comptes sur la gestion voilée de ces fonds.

Exprimant ainsi ce que tous les haïtiens ont ressenti, K-lib milite pour un procès équitable sur la dilapidation, de près de 2 milliards de dollars américain en moins de 10 ans, des fonds du programme PetroCaribe.

https://youtu.be/mSi8Ei626mY

Barbancourt

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,550 other subscribers

Archives