Connect with us

Hi, what are you looking for?

Éducation

Haïti: lancement au lycée Jean Marie Vincent du Camp d’été « Jwe pou lavi »

Getting your Trinity Audio player ready...

Haïti: lancement au lycée Jean Marie Vincent du Camp d’été « Jwe pou lavi » par le MENFP

Le ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle a donné le coup d’envoi, ce mercredi 20 juillet, du démarrage du camp d’été “Jwe pou lavi” qui se déroule au lycée Jean Marie Vincent de Caradeux, dans la commune de Tabarre. Ce camp d’été sera pour les 1400 élèves qui y prendront part un espace de recréation, création artistique, littéraire, culturelle, a indiqué le ministre Manigat tout en annonçant que d’autres camps d’été seront hébergés au lycée national de La Saline et sur le site que partagent l’école nationale d’application de Martissant et l’école nationale République du Pérou (Martissant).

Ce camp d’été accueille 1400 jeunes, élèves de 7e année fondamentale au secondaire 4 qui viennent de Petite-Place de Cazeau, Pernier, Torcelle, Cazeau et de plusieurs quartiers de la commune de Tabarre. L’activité durera un mois et est réalisée en partenariat avec Comédie sans frontière d’Haïti(COSAFH), grâce au soutien du Fonds des nations unies pour l’enfance(Unicef), du Fonds national de l’éducation(FNE) et du Programme national des cantines scolaires (PNCS).

Plusieurs personnalités importantes ont pris part à ce lancement à savoir le représentant résidant de l’Unicef en Haïti Bruno Maes, Georges Béleck, directeur de la COSAFH, Jean Ronald Joseph, directeur général du FNE, Ludgie Zéphirin, responsable de communication de la COSAFH. Des responsables du MENFP dont Walex Pierre de la Direction d’appui à l’enseignement privé et au partenariat(DAEPP) ; Etienne Louisseul France, de la Direction départementale de l’éducation de l’ouest(DDEO) ; Yolaine Jean-Baptiste, membre du cabinet du ministre ; Djina-Guillet Délatour, coordonnatrice générale du PNCS et et l’inspecteur divisionnaire Jimmy François, responsable de EDUPOL, ont également pris part à la cérémonie de lancement de ce Camp d’été.

Le titulaire du ministère l’Education et de la Formation professionnelle (MENFP) au moment de lancer cette activité, a observé une minute de recueillement au nom des élèves, des enseignants et des parents victimes inoffensives des actes de violence dans certains quartiers de la région métropolitaine de Port-au-Prince. Le ministre Nesmy Manigat a ensuite salué publiquement la directrice de l’école nationale République du Pérou (Martissant), les directeurs de l’école nationale d’application de Martissant, de l’école nationale de Boston(Cité-Soleil), de l’école nationale de Varreux(Cité-Soleil), du lycée national de Cité-Soleil, du lycée national de Duvivier(Cité-Soleil) et le directeur du lycée national de La Saline, de vrais leaders qui ont fait de leur mieux pour garder ouvertes les portes de leurs établissements pour accueillir de milliers d’enfants, le plus souvent dans des conditions difficiles.

« Lekòl pa ka kanpe ! Lekòl pa ka tann ! », a lancé le ministre Nesmy Manigat à cette assistance composée pratiquement de jeunes déjà mobilisés pour démarrer cette activité qui se veut un espace de recréation, de création artistique, littéraire, culturelle mais aussi un espace de compensation des apprentissages. Le titulaire de l’Education nationale a annoncé d’autres camps d’été qui seront hébergés au lycée national de La Saline et sur le site que partagent l’école nationale d’application de Martissant et l’école nationale République du Pérou (Martissant). Sur ce point, le ministre Manigat encourage les autres directions départementales d’éducation à développer des partenariats, avec des opérateurs culturels locaux, qui pourraient faciliter la tenue de pareilles activités dans leur juridiction respective.

Dans le cadre de cette intervention, le titulaire du MENFP s’est adressé spécifiquement aux jeunes qu’il encourage fortement à s’investir à fond dans leurs études. « Kwè nan tèt nou ! Kraze bèt nou ! », leur a –t-il dit tout en souhaitant que les jeunes affichent un comportement disciplinaire durant le mois que va durer ce camp d’été.

Le deuxième message est destiné aux parents qui n’ont mis aucun interdit à la participation des jeunes à cette activité. Ils en sont félicités et remerciés.

Le troisième message est un résumé de remerciements au personnel pédagogique et administratif du ministère, et aux responsables des écoles privées qui ont tout fait pour boucler l’année scolaire 2021-2022. Des remerciements ont également été adressés aux agents de la police communautaire éducative (EDUPOL).

Dans son intervention, le représentant résidant de l’UNICEF en Haïti, Bruno Maes a souligné la nécessité de la mise en place de ces espaces socio-éducatifs.

Selon Bruno Maes « l’organisation de ces espaces socio-éducatifs répond à un besoin réel, offrant aux enfants l’occasion de continuer à se socialiser, à jouer et à apprendre à vivre ensemble, tout en développant leurs habiletés cognitives dans un contexte non formel mais ludique ».

‘’Je suis heureux de prendre la parole au nom de l’Unicef dans le cadre du lancement officiel du Camp d’été 2022 placé sous le thème « Jwe pou lavi ».Le Fonds des nations Unies pour l’enfance est honoré d’accompagner le ministère, en collaboration avec d’autres partenaires dans cette initiative qui vise à offrir à des enfants, des adolescents et des jeunes(…) des espaces de jeu et d’apprentissage pendant la période estivale », a déclaré pour sa part le représentant résidant de l’Unicef en Haïti.

La cérémonie de lancement du camp d’été « Jwe pou lavi » a été marquée également par les interventions de Mickerlange Charles, directeur du lycée Jean Marie Vincent ; de Georges Béleck, directeur de la COSAFH ; de Jean Ronald Joseph, directeur général du FNE et celle de Ludgie Zéphirin, responsable de communication de la COSAFH.

En savoir plus :

Haïti: Ti Peter, membre du gang ” 400 mawozo”, abattu lors d’échange de tirs avec la police

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le professeur Antoine Augustin prend officiellement les rênes du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready...   Le MENFP et de la Formation Professionnelle sanctionne des employés corrompus et renforce les contrôles de légalisation...

Éducation

Getting your Trinity Audio player ready... La Banque interaméricaine de développement octroie 20 millions de dollars supplémentaires pour soutenir la réforme éducative en Haïti....

Éducation

Getting your Trinity Audio player ready... Nouveau cas de violence sur une élève en milieu scolaire : le ministère de l’Éducation nationale et de...