Connect with us

Actualités

Haïti : L’essentiel de l’actualité du vendredi 3 juillet 2020

Published

on

Haïti Actualité
MG Motors 720
282 views

Haïti : l’essentiel de l’actualité

Ne ratez aucune info, Retrouvez toutes les informations et l’essentiel de l’actualité Haïtienne tous les jours sur Juno7.

1- La DCPJ recherche Robert Harry Bretous pour le double meurtre de Nancie et Sébastien, les deux jeunes danseurs.

Dans le cadre de l’enquête sur le double meurtre de Nancie Dorléans et son compagnon de scène Sébastien Petit, la police recherche activement le nommé Robert Harry Bretous. Les faits qui lui sont reprochés sont : double assassinat des deux jeunes danseurs et association de malfaiteurs, a confié à Juno7 le porte-parole adjoint de la Police nationale d’Haïti, l’inspecteur Gary Desrosiers.

Plus tôt dans la journée de jeudi, il avait annoncé dans la journée que la police a tout mis en œuvre pour que l’enquête aboutisse , et que la population puisse connaître toute la vérité sur ce double assassinat. “La DCPJ a confisqué la voiture de Robert Harry Bretous, un pick-up toyota Hilux de couleur grise, numéro d’immatriculation : AA 24821, la police scientifique va faire des analyses sur la voiture qui a déjà des traces assimilables à du sang à l’arrière du véhicule”, a expliqué l’inspecteur à Juno7.

2- Deux commissaires du gouvernement sanctionnés pour la libération irrégulière de prisonniers condamnés

Pour avoir glissé les noms de certaines personnes condamnés pour meurtre, séquestration, vol et viol dans la liste des 415 prisonniers devant bénéficier de la grâce présidentielle, le ministre de la justice et de la sécurité publique, Lucmane Delille, a mis en disponibilité sans solde les commissaires du gouvernement de Jérémie et de la Croix- des- Bouquets. Ils sont accusés d’être impliqués dans ces magouilles.

Innee Beauty Parlour

Le Magistrat Maxime Augustin, Commissaire du Gouvernement Près le Tribunal de Première Instance de la Croix-des-Bouquets a été mis en disponibilité sans solde, pour son implication dans la libération irrégulière du condamné Richard Harrison Domond dit Jean Mary. Ce dernier a été condamné à 10 ans de prison pour assassinat.

3- L’inspecteur de police Ezechiel Alexandre, demande à la FJKL de laver son nom associé à Base Pilate

Dans le dernier rapport de la Fondasyon Je Klere (FJKL) sur la terreur dans les quartiers populaires notamment à Pont Rouge il a été fait mention d’une « coalition de gangs armés composée de Base Pilate (une nébuleuse de policiers dirigée par Ezekiel Alexandre), Base Delmas (2-24) dirigée par Jimmy CHERIZIER alias Barbecue, Base Nan Chabon dirigée par Serge ALECTIS alias Ti Junior […] qui ont conjugué leurs atouts pour mener une attaque soutenue (à Pont rouge NDLR) par le pouvoir.

Toujours selon la FJKL, ce chef de la base Pilate qui « contrôle un territoire qui s’étend au bas de 4ème et 5ème avenue Bolosse, 1ère et 2ème avenue, à côté du cimetière de Port-au-Prince, une partie débouchant sur Carrefour-Feuilles, portail de Léogâne, Cité Plus, Cité de l’Eternel et Corridor Kòkdò, Ezechiel ALEXANDRE a pour numéro de matricule : 11-PP-0689. »

4- Les magistrats ont finalement levé leur grève qui a duré 4 semaines

L’Association Nationale des Magistrats Haïtiens (ANAMAH), l’Association Professionnelle des Magistrats (APM), l’Association des Juges de Paix Haïtiens (AJUPHA) et le Réseau National des Magistrats Haïtiens (RENAMAH) ont annoncé que les juges vont observer une trêve, à partir du jeudi 2 juillet, en mettant un terme à la grève qu’ils ont entamé depuis début juin. Elles appellent en conséquence les magistrats à reprendre le travail.

Elle ont, dans cette note, remercié les magistrats des différentes juridictions qui ont respecté le mot d’ordre de grève lancé depuis le début du mois juin dernier. Elles saluent leur détermination dans la lutte pour l’instauration d’une justice véritablement indépendante en Haïti ainsi que les efforts consentis par le CSPJ en vue de trouver une issue à la crise.

5- Le PME débloque un fonds d’appui à Haïti de 7 millions de dollars us

Le bureau  de communication du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, a annoncé, par voie de communiqué, le 1er juillet, qu’un montant de 7 millions de dollars américains pour un financement accéléré de la riposte au COVID-19 a été approuvé par le Partenariat mondial pour l’éducation (PME) en faveur d’Haïti. La date de démarrage du financement est fixée au 30 juin 2020 et sa date de clôture au 30 novembre 2021.

Cette décision du PME intervient deux mois environ depuis la soumission de la requête du ministère de l’Education nationale d’Haïti et de la Formation professionnelle (MENFP) auprès du Partenariat mondial pour l’éducation dans le cadre de son Plan de réponse au COVID-19.
Dans cette requête, le MENFP visait au départ un montant de 10 millions de dollars u.s. mais les demandes de financement des pays en développement auprès du PME dépassaient les montants disponibles. Il a fallu au PME de faire des choix et de modifier les montants afin d’apporter un appui à beaucoup plus de pays.

Lait Bongu

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,944 other subscribers

Archives