Connect with us

Hi, what are you looking for?

Monde

Haïti a partagé ses bonnes pratiques de lutte contre la corruption avec d’autres États au sommet du MECISIC

Haïti appelle à un renforcement de la coopération internationale en matière de lutte contre la corruption
Getting your Trinity Audio player ready...

Haïti a participé à la 39e réunion du Comité d’experts du MECISIC et a partagé ses méthodes de lutte contre la corruption avec les autres États

Représentée par Hans Jacques Ludwig Joseph, le directeur général de l’ULCC, Haïti a pris part à la 39e réunion du Comité d’experts du Mécanisme de Suivi et de Mise en œuvre de la Convention Interaméricaine Contre la Corruption (CICC). Il en a profité pour partager les bonnes pratiques développées par l’ULCC dans la lutte contre la corruption en Haïti.

L’Unité de Lutte contre la Corruption (ULCC) informe à travers un communiqué de presse que son Directeur général, Hans Ludwig Joseph, a participé à la 39e réunion du Comité d’experts du Mécanisme de Suivi et de Mise en œuvre de la Convention Interaméricaine Contre la Corruption (CICC) qui s’est tenue à Washington du 13 au 16 mars 2023.

C’était l’occasion pour le Directeur général de l’ULCC de présenter le rapport des progrès accomplis par Haïti dans la mise en œuvre des recommandations faites par le MECISIC. Me Joseph a entre autres souligné que l’ULCC a pris des mesures pour sanctionner les contrevenants à la loi du 12 février 2008 portant sur la déclaration de patrimoine. L’ULCC, a-t-il fait savoir, a aussi élaboré et présenté un avant-projet sur la protection des lanceurs d’alerte, des dénonciateurs, des témoins, des experts et des victimes en matière pénale et un autre portant sur l’accès à l’information.

Selon ce communiqué, Me Hans Jacques Ludwig Joseph en a profité pour partager avec les autres États les bonnes pratiques développées par l’ULCC dans le cadre de la lutte contre la corruption en Haïti. Parmi ces stratégies, le responsable a évoqué la création du Centre de documentation Anti-Corruption (CDAC) en partenariat avec la Bibliothèque Nationale d’Haïti (BNH).

Pour rappel, la République d’Haïti fait partie des 10 pays les plus corrompus au monde aux côtés de la Corée du Nord et la Guinée équatoriale, selon Transparency International. Le pays est classé en 171e position sur 180 pays figurant dans le classement publié en janvier 2023.

Haïti a partagé ses bonnes pratiques de lutte contre la corruption avec d'autres États au sommet du MECISIC

En savoir plus:

Le MEF, la BRH, et l’OCPAH ont lancé un programme pour renforcer le marché de l’audit et la comptabilité

1 Comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... L’État haïtien à travers l’ULCC est désormais membre du plus grand réseau mondial des autorités anti-corruption À travers...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Par l’organe du Directeur Général de l’ULCC, Haïti appelle à un renforcement de la coopération internationale en matière...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... « Malgré les efforts de l’ULCC et l’UCREF, très peu de condamnations ont été prononcées dans des affaires...

Insécurité

Getting your Trinity Audio player ready... En Haïti, les entreprises sont contraintes de verser aux gangs des sommes pouvant atteindre 20 000 dollars par...