Connect with us

États-Unis

Harvard et MIT attaquent en justice l’administration de Donald Trump

Published

on

Harvard et MIT attaquent en justice l'administration de Donald Trump
Actimed
432 views

Expulsion des étudiants étrangers : Harvard et MIT contestent la décision de l’administration Trump

États-Unis.- Les deux prestigieuses universités américaines Harvard et le Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont réagi à la
la récente menace de l’administration Trump d’expulser les étudiants étrangers dont les cours seront dispensés en ligne à la rentrée, en déposant une plainte, mercredi, devant le tribunal fédéral de Boston, une décision que Trump qualifie de “ridicule”. C’est une décision “arbitraire et capricieuse” qui néglige les aspects importants du problème, soutiennent les avocats de ces universités.

“Nous sommes déterminés à défendre ce dossier, parce que c’est la seule façon de permettre à nos étudiants étrangers ainsi que les étudiants étrangers de toutes les universités américaines de poursuivre leurs études sans risque d’être expulsés”, a déclaré le président de Harvard, Lawrence Bacow, dans un tweet et qui affirme plus loin dans un communiqué que l’ordre est tombé sans préavis et que sa cruauté n’est surpassée que par son imprudence.

L’administration Trump a pris cette décision immédiatement après que l’université Harvard a annoncé que tous ses cours seront dispensés virtuellement. Cette décision prise sans tenir compte de la santé des étudiants, des professeurs, du personnel administratif et de leur environnement, laissera à coup sûr des centaines de milliers d’étudiants étrangers sans possibilité d’étudier aux Etats-Unis. Car, s’ils veulent rester aux États-Unis,  ces étudiants doivent s’inscrire dans des établissements qui reprendront l’enseignement présentiel, C’est la seule solution qui leur a été imposée avec cette décision.

Selon Larry Bacow, cette politique publique est à la fois mauvaise et illégale. Ces universités comptent à elles seules près de 9 000 étudiants étrangers. D’un point de vue financier, cette décision a aussi plongé ces universités dans le chaos puisque les frais de scolarité “très élevés” payés par ces étudiants occupent une importante place dans leur budget.

Actimed

A lire aussi :

MG300

Journaliste Photographe , Webmaster, Community Manager, Web Developer (Étude en cours à Brigham Young University-Idaho, USA ).

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,397 other subscribers

Archives