Connect with us

Hi, what are you looking for?

People

Tout savoir sur la nouvelle présidente de Harvard, Claudine Gay qui va gerer un budget de plus de 50 milliards de dollars

Tout savoir sur la nouvelle présidente de Harvard, Claudine Gay qui va gerer un budget de plus de 50 milliards de dollars

Tout savoir sur Claudine Gay, fille de migrants haïtiens, nouvelle présidente de l’université Harvard qui a un budget de 50,9 milliards de dollars.

Claudine Gay âgée de 52 ans est nommée 30ème présidente de l’université Harvard, une institution fondée en 1636. La nouvelle de sa nomination a été annoncée par l’université jeudi 15 décembre 2022. Fille de migrants haïtiens, elle est devenue la première femme de couleur à occuper ce poste. Elle entrera en fonction le 1er juillet 2023 et va diriger cette prestigieuse institution qui a un budget de 50,9 milliards de dollars. Voici quelques détails à savoir sur sa nomination.

Elle est américaine d’origine haïtienne

Claudine Gay est née à New-York, aux États-Unis. Elle est la fille de migrants haïtiens. Son papa est un salarié du corps d’ingénieurs de l’armée américaine et sa mère est infirmière. Les deux parents sont haïtiens. “Ils sont arrivés aux Etats-Unis avec très peu et ils sont allés à l’université tout en élevant notre famille. L’université était toujours une attente pour moi. Mes parents croyaient que l’éducation ouvrait toutes les portes”, a-t-elle déclaré à la Harvard Gazette.

Le travail de son père l’a obligé de vivre en Arabie Saoudite au cours de son enfance. Désormais, elle habite à Cambridge avec son époux et ses enfants.

Claudine Gay a étudié à Stanford et d’Harvard

Claudine Gay a terminé ses études secondaires au lycée privé Philips Exeter Academy dans le New Hampshire, en 1988. Après avoir obtenu son baccalauréat, elle poursuit ses études à Stanford où elle obtient un bachelor d’économie en 1992. Elle étudie les sciences politiques à Harvard. Durant ses études, elle obtient les prix Anna Laura Myers pour la meilleure thèse de premier cycle et Toppan qui récompense la meilleure thèse en sciences politiques.

En raison de sa compétence, elle est devenue professeur permanent à Stanford puis a été recrutée en 2007 par Harvard où elle a enseigné les études africaines et afro-américaines.

Grande initiatrice d’un programme sur l’inégalité à l’université Harvard

En 2015, elle est nommée à la tête de la Faculté des sciences sociales de l’université Harvard. Elle était la première femme à occuper ce poste. Deux ans plus tard, soit en 2017, elle met en place un programme baptisé “Inequality in America”. Ce programme sur l’inégalité a pour objectif de financer et mener des recherches multidisciplinaires sur les inégalités sociales et économiques et comporte aussi un volet d’accompagnement postdoctoral.

Nommée le 15 décembre, elle remplace à ce poste Lawrence Bacow

Lawrence Bacow a passé cinq années à la tête de l’université Harvard. Elle a décidé de quitter la tête de l’institution à l’âge de 70 ans. Il avait annoncé son départ en juin dernier tout en indiquant qu’il souhaitait se concentrer sur sa vie de famille.

Claudine Gay première femme noire et également deuxième femme à occuper ce poste

La nomination de Claudine Gay à la tête de l’université Harvard ravi les femmes notamment la communauté noire à travers le monde en particulier aux États-Unis. Elle est la première femme de couleur à occuper ce poste et également la deuxième femme après Drew Faust, qui a dirigé l’université pendant onze ans, de 2007 à 2018.

Notons que l’année prochaine, cinq des huit universités américaines de la Ivy League vont être dirigées par des femmes. Une grande révolution dans le milieu universitaire.

Claudine Gay dirigera une université au budget de 50,9 milliards de dollars

L’américaine d’origine haïtienne sera à la tête d’une université ayant un budget colossal de 50,9 milliards de dollars. Cette somme titanesque est disponible pour financer les bourses d’études, les recherches et d’autres projets universitaires.

L’ambassade des États-Unis à Port-au-Prince dans un communiqué a félicité la 30ème présidente de l’université Harvard. “L’Ambassade des États-Unis à Port-au-Prince félicite Claudine Gay pour sa nomination en tant que 30ème présidente de l’Université d’Harvard. Nous sommes fiers de voir la fille d’immigrants haïtiens diriger l’une des écoles les plus prestigieuses des États-Unis.”

Tout savoir sur la nouvelle présidente de Harvard, Claudine Gay qui va gerer un budget de plus de 50 milliards de dollars

En savoir plus:

Le MJSP adopte sept mesures aux fins de discipliner les Parquets de la République

Written By

Mwen se Dimitry Charles, jounalis redaktè anndan Juno7, mwen etidye kominikasyon ak jounalis, mwen fè redaksyon pwojè tou. M ap kolabore anndan Juno7 paske m vle fè yon jounalis itil

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

People

Claudine Gay, fille de migrants haïtiens, nommée 30ème présidente de Harvard, première femme de couleur à occuper ce poste. L’université Harvard a annoncé ce jeudi...

États-Unis

Expulsion des étudiants étrangers : Harvard et MIT contestent la décision de l’administration Trump États-Unis.- Les deux prestigieuses universités américaines Harvard et le Massachusetts...