Connect with us

Hi, what are you looking for?

Culture

Hugline Jérôme invite à découvrir Haïti à travers une série de 12 documentaires

Hugline Jérôme invite à découvrir Haïti à travers une série de 12 documentaires

Hugline Jérôme invite à découvrir Haïti à travers une série de 12 documentaires

À la faveur du confinement, Hugline Jérôme, Pdg de Dream Promo, s’est lancé depuis peu, dans une nouvelle carrière : celle de la production. Toute nouvelle dans le domaine, le succès lui sourit déjà. Elle a signé avec une compagnie étrangère afin de réaliser une série de douze mini documentaires sur différents aspects de la vie de chez nous. Elle a déjà sorti deux documentaires, un sur la vie d’une petite marchande et un autre, le plus récent, qui raconte le train-train quotidien d’une prostituée.

Faute de pouvoir expliquer la coïncidence qui l’a conduite à ce projet, Hugline s’en remet à l’univers.

Juno7 Pub

Tout est parti de mon show. À cause de la Covid-19, j’étais obligée de rester à la maison. J’en ai profité pour m’investir dans TLC, un programme de perte de poids. Je partageais ma propre expérience et offrait la possibilité aux gens de présenter leur entreprise, à travers le show, notamment avec le projet “30 femmes, 30 Entreprises” et c’est ainsi que deux amies distinctes, sans se concerter, m’ont toutes les deux proposé de réaliser un documentaire sur la vie d’une petite marchande des rues.

J’ai compris que c’était un signe de l’univers, une idée qui s’est renforcée quand j’ai vu que la marchande est venue vers moi sans que j’ai été la chercher. J’ai donc réalisé le documentaire sur la vie de la marchande. Et grâce à nos différents sponsors, on a changé sa vie. Elle n’est plus dans les rues, mais vend à présent à Avany.

Après la sortie du film documentaire, une compagnie étrangère m’a demandé de réaliser une série de 12 documentaires traitant de termes différents sur Haïti. J’ai donc considéré le premier documentaire sur la vie de la marchande puis enchaîné avec l’histoire de la prostituée.

Tout comme on a fait avec la petite marchande, on envisage d’accompagner la prostituée après le documentaire et lui offrir la possibilité de mener une nouvelle vie.

Pour les autres documentaires, tous les sujets ne sont pas encore définis. Mais le prochain portera sur le phénomène de restavek, puis le suivant sur l’histoire d’un migrant, a souligné Hugline qui dit n’attendre rien de son travail sinon contribuer à changer la vie des autres.

“Je n’essaie pas de contrôler. Je me laisse tout simplement guider. Parfois je suis à fond dans ce que je fais tandis que d’autres fois l’inspiration et la motivation font défaut. Mais l’essentiel c’est que je terminerai avec la série avant juillet 2022.”

Je remercie tous mes sponsors, notamment Tele Haïti qui s’est embarqué dès le début. Elle a été d’accord pour diffuser un documentaire tous les mois d’abord celui de la marchande puis celui de la prostituée en attendant les dix autres à venir.

Hugline Jérôme invite à découvrir Haïti à travers une série de 12 documentaires

En savoir plus:

The Voice Dominicana: L’haïtien Chrushman Saül compte sur nous pour aller en finale

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu