Connect with us

Actualités

INIFOS contre tout projet de prolongation du mandat de Jovenel Moïse

Published

on

Inifos
Officier

INIFOS s’érige contre tout projet de prolongation du mandat de Jovenel Moïse au pouvoir.

Alors que toutes les énergies sont concentrées sur la crise sanitaire due au Coronavirus, des structures politiques semblent rester éveiller pour empêcher un éventuel projet de Jovenel Moïse qui consisterait à profiter de la crise pour rester au pouvoir au delà du 7 février 2021. De ce lot, on y trouve le parti politique INIFOS.

Dans une note de presse acheminée à notre rédaction le jeudi 14 mai 2020, ce parti ayant pour coordonnateur national, l’ancien ministre de la justice Paul Denis, lance une mise en garde à l’équipe Tèt Kale:

“Nous n’accepterons ni coup d’état électoral, ni prolongation de la durée du mandat présidentiel, prolongation de mandat d’ailleurs, expressément interdite par la Constitution de 87 amendée, en son article 134.3”,écrit-il dans ce document, convaincu que Jovenel Moïse et ses alliés préparent le terrain pour assurer leurs successions après la fin du quinquennat en cours.

“Le pouvoir en place s’est évertué à détruire les piliers sur lesquels se construit un pays. Il s’est attelé à poursuivre la dilapidation de nos ressources, la destruction de notre économie, de notre environnement, de l’administration publique, de nos institutions ; de l’Etat, tout bonnement”,poursuit INIFOS qui voit Jovenel Moïse comme un virus aussi dangereux que le Coronavirus pour le pays.

Lait Bongu

Un appel à l’unité

Par rapport à ce projet dit antidémocratique planifié par Tèt Kale, le parti INIFOS estime qu’il est urgent de faire front commun afin de faire échec au projet qu’il croit être en cours d’exécution. Ainsi, lance-t-il un appel à l’unité au sein de l’opposition politique.

“Il importe, pour tous ceux qui sont conscients de ce danger qui nous menace, de se mettre en ordre de bataille et, de se rassembler dans un front commun, autour d’une proposition commune, pour faire échec à tout projet de coup d’état Dermalogo-électoral ou autre, ainsi qu’à la volonté du Président Jovenel Moïse de s’accrocher illégalement au pouvoir jusqu’en 2022”,pèse-t-il.

INIFOS estime que l’heure est grave et l’unité dont il parle est le seul moyen qui leur permettra de mener le combat jusqu’à la victoire.

A lire aussi : Covid-19 – Haïti : 273 cas positifs, 39 nouveaux cas en 24 heures

 

Innee Beauty Parlour

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 998,667 other subscribers

Archives