Connect with us

Actualités

Insecurité: SOS des habitants de Saint-Louis du Nord

Published

on

Insecurité: SOS des habitants de Saint-Louis du Nord
bongu j7

Insecurité: SOS des habitants de Saint-Louis du Nord, des bandits envahissent la zone

Telle une  peste, l’insécurité se propagent dans les autres départements du pays. Des bandits sèment la terreur dans les villes comme à la campagne. Viols, vols, terreur, sont entre autres, les principales attaques dont font l’objet les habitants de la commune de Saint-Louis du Nord ( département du Nord-Ouest), depuis tantôt trois semaines, et qui, à bout de force, demandent aux autorités d’intervenir.

Parmi les différents  cas, on rapporte celui du père que les bandits ont ligoté avant de violer, sous ses yeus, sa femme ainsi que sa fille. Il y a aussi le cas de la fille du pasteur, âgée de 16 ans survenu au début du mois d’août. Elle a été violée, par des bandits qui sont entrés par effraction dans leur maisons et qui, en plus de la violer, ont emporté des objets de valeur de la famille. Outre les cas de viol, les bandits braquent les gens et tirent dans toutes les directions.

Cette situation alarmante inquiète un groupe de citoyens qui ont décidé d’organiser, le 11 août 2020, une marche afin de dénoncer ces actes de banditisme et de cruauté perpétrés par ces individus malintentionnés qui forcent des pères à les regarder violer leurs femmes et enfants; le laxisme des autorités, qui a conduits à cette situation de terreur.

Ils veulent que la justice et la police se chargent de mettre ces bandits hors d’état de nuire. Ils ont, en ce sens,  déposé par-devant les autorités municipales et les responsables de la police et de la justice, une lettre faisant office de plainte, signée par plus d’une vingtaine d’habitants de la commune.

MG300

Une seconde marche est prévue dans le chef-lieu du département, Port-de-Paix, afin de demander au parquet et à la direction départementale de la PNH dans le Nord-Ouest de se saisir de la question, informent ces citoyens, avant que les bandits se mettent à exécuter les gens comme bon leur semble.

Toujours selon ces citoyes, ces derniers sont informés de chaque opérations des agents de la PNH, ils prennent la fuite et reviennent après pour continuer à terroriser la population.

En savoir plus :

Le Barreau de Port-au-Prince demande aux avocats de ne plus plaider dans la presse

Lait Bongu

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.  

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,574 other subscribers

Archives