Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Journée de mobilisation: des artistes s’expriment sur la situation sociopolitique du pays

Journée de mobilisation: des artistes s'expriment sur la situation sociopolitique du pays

Journée de mobilisation: Baky et K-Dilak s’expriment sur la situation sociopolitique du pays.

Haïti a connu le vendredi 16 septembre 2022 une nouvelle journée de tension. Dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, la situation est toujours tendue, des barricades sont encore dressées dans les rues où la grogne populaire continue contre l’ajustement des prix du carburant. Critiqués certaines fois par la population pour n’avoir pris aucune position, deux artistes haïtiens sortent du lot et s’expriment sur la crise sociopolitique actuelle du pays.

En effet, le rappeur Baky natif des Cayes s’est exprimé vendredi soir sur son compte Twitter pour rappeler aux dirigeants que le peuple haïtien n’est pas trop exigeant, il veut juste un minimum de bien-être pour vivre tranquillement. “Pèp sa pa mande anpil non, yon tu moso sekirite, yon ti moso edikasyon, yon ti moso sante, yon ti moso travay ak lamanjay. Nou pa mande wout anlè, nou pa menm mande tren”, a-t-il lâché.

À la fin de son tweet, l’artiste très aimé du public haïtien exhorte les autorités à faire des sacrifices pour donner ce minimum au peuple tout en souhaitant du courage à la nation haïtienne dans ce moment chaotique. “Ban n ti minimum sa epi n ap ka viv. M ap swete frè m ak sè m yo kouraj nan moman difisil sa”, a-t-il conclu.

Parallèlement, K-Dilak a profité de sa page Facebook pour faire passer ses différents messages à travers trois publications. Dans un premier temps, le natif de la ville de Miragoâne invite tous les secteurs du pays à se mobiliser face à cette situation alarmante que vit le pays. “Jan bagay la ye la nou pa ka ret chita ap gade.. atis, jounalis, medya, tout sektè an n leve kanpe.. kont tout zak malonèt..nou vle viv tankou moun, Ayiti se peyi nou, nou paka kite l nan eta sa. An n goumen pou n rekanpe fyète nasyon sa”, a déclaré le chanteur.

Dans un autre message, le jeune artiste haïtien estime que des gens de différents secteurs du pays ont une peur bleue et ne veulent pas s’exprimer pour ne pas se faire tuer. Le chanteur croit que tout le monde confronte le même problème, personne n’est épargné. “Anpil sèktè pè pale paske tout bagay politize. Anpil pè mouri.. ebyen pa gen okenn moun isi ki sekirize, nenpot jan nou nan menm bato, si g on nofraj nou tout nèt ap koule Pèsòn pa epanye”, a-t-il dit.

Dans un troisième message toujours sur son compte Facebook, K-Dilak a parlé directement au gouvernement haïtien. Sans langue de bois, le chanteur a fait savoir que les autorités actuelles ne sont pas prêtes à organiser des élections, ils créent un climat d’insécurité pour qu’ils gardent le pouvoir, a-t-il conclu.

Pendant ce temps-là, la population continue de se mobiliser pour exiger du gouvernement de revenir sur sa décision d’augmenter les prix des produits pétroliers. Durant ces journées de mobilisation, les axes routiers de la capitale haïtienne ont été bloqués par des barricades de pierres, d’arbres et de pneus enflammés.

Journée de mobilisation: des artistes s'expriment sur la situation sociopolitique du pays

En savoir plus:

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce samedi 17 septembre 2022

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Politique

L’Organisation du Peuple en Lutte (OPL) appelle à la continuité de la mobilisation anti-gouvernementale partout dans le pays. Les structures politiques haïtiennes ne cessent...

Actualités

Énième journée de mobilisation à Port-au-Prince ce 17 octobre à Port-au-Prince contre le gouvernement en place Port-au-Prince.- Des milliers de personnes ont sillonné les...

Actualités

La  Direction Politique de l’Opposition Démocratique  (DIRPOD) annonce trois journées de mobilisation les 28,29 et 30 mars . Depuis des mois les drames s’enchaînent....

Actualités

Marche contre la dictature et l’insécurité: une vraie démonstration de force. Des milliers de protestataires dans les rues de la capitale haïtienne et dans...