Connect with us

Hi, what are you looking for?

République Dominicaine

La réélection de Luis Abinader est très difficile selon un journaliste de Listin Diario

La réélection de Luis Abinader est très difficile selon un journaliste de Listin Diario
Getting your Trinity Audio player ready...

Selon un éditorial signé du journaliste Felipe Ciprían au journal dominicain, Listin Diario, la réélection du président dominicain Luis Abinader est très difficile en 2024.

Dans cet éditorial, Felipe Ciprían rappelle qu’en 2020, Luis Abinader a été elu avec les votes qui provenaient principalement des partisans de Leonel Fernández, qui savaient qu’il n’avait aucune chance de remporter les élections, et d’une masse de fonctionnaires du PLD qui voulaient un changement face à la défaite imminente de leur parti, en vue de maintenir leurs positions.

Par contre, pour les élections présidentielles de 2024, le président Luis Abinader ne peut pas compter sur une seule voix des partisans de Leonel Fernández, encore moins sur les 634 400 employés que son gouvernement a licenciés de l’administration publique en seulement un an et Luis Abinader ainsi que le Parti révolutionnaire moderne n’ont alors eu la force de rassembler les plus de deux millions de voix qui l’ont conduit à la victoire le 5 juillet 2020.

Pour les élections de 2020, l’éditorialiste a souligné qu’il avait une forte abstention, plus de 45 pourcent ont été motivées par la pandémie Covid-19 et l’absence d’un candidat plus innovant que Abinader pour faire face aux défis du pays. Par contre, il est peu probable que la même chose se produise, parce qu’il y a des comptes à régler et il n’y a pas de Covid.

Le journal dominicain souligne que le président Luis Abinader a soustrait au pouvoir de nombreuses voix à celles qu’il avait obtenues en 2020 et les raisons de cette perte s’expliquent par le fait que l’argent public a été donné librement au secteur du tourisme, aux commerçants important des aliments et des matières premières pour mettre l’agriculture nationale en faillite, et aux dépenses courantes parasites excessives qui ne produisent pas de richesses.

En ce qui concerne la justice indépendante, le journaliste a précisé qu’Abinader a engagé une partie importante de son gouvernement à vendre un ministère public indépendant pour poursuivre la corruption, ce qui lui a valu un bon torrent de voix et le soutien total de la société civile, qui est entrée dans son gouvernement en tant que fonctionnaires par décret et comme entrepreneurs sans concurrence.

Et pour la lutte contre la corruption, il souligne que c’est le plus grand fiasco que le gouvernement Abinader ait connu, car seuls les membres du PLD ont été persécutés, tandis que sont dissimulés les responsables du PRM, dont les scandales motivent des annulations par décret et des démissions furieuses, mais pas une seule soumission ou interrogatoire.

Pour le conflit Haïtiano-dominicain, Felipe Ciprían a informé que le gouvernement dominicain n’a rien obtenu. Abinader et son nouveau ministre des Conflits étrangers, Roberto Álvarez, avaient décidé de fermer les frontières avec Haïti par voie aérienne, maritime et terrestre, en faisant circuler des véhicules d’artillerie tirant des coups de semonce sur la frontière, en vue de forcer les Haïtiens à renoncer à construire le canal sur la rivière Massacre.

Malgré les décisions prises par le gouvernement dominicain, les haïtiens continuent la construction du canal; les commerçants et producteurs dominicains sont en faillite et protestent, et le président Luis Abinader n’a eu d’autre choix que de décider d’ouvrir la frontière et d’autoriser les vols commerciaux.

La réélection de Luis Abinader est très difficile selon un journaliste de Listin Diario

À lire aussi :

72 heures après la levée des restrictions, plus de 6 vols enregistrés entre Haïti et la République dominicaine

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

République Dominicaine

Getting your Trinity Audio player ready... L’ancien Premier ministre Ariel Henry avait demande au Président dominicain, Luis Abinader de fermer la frontière nord de...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le président dominicain, Luis Abinader, annonce son refus de voir des camps de réfugiés s’installer dans son pays...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le président dominicain s’est exprimé sur la conjoncture à la suite de la démission du Premier ministre Ariel...

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... “Ariel Henry n’est pas le bienvenu en République dominicaine”, déclare le président Luis Abinader Le président dominicain a...