Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

« La situation est globalement sous contrôle »: ce message du gouvernement passe mal auprès du secteur privé

« La situation est globalement sous contrôle »: ce message du gouvernement passe mal auprès du secteur privé

« La situation est globalement sous contrôle et le calme est revenu dans plusieurs parties du pays »: ce message du gouvernement passe mal auprès des associations du secteur privé.

Moins de 24 heures après l’annonce du ministre des affaires étrangères, Jean Victor Généus, devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies, affirmant que : « Je suis en mesure d’annoncer qu’à l’exception de quelques cas isolés, la situation est globalement sous contrôle et le calme est revenu dans plusieurs parties du pays », des associations de patrons du secteur privé haïtien ont dégainé leurs arguments pour infirmer ses propos.

Dans une correspondance adressée au premier ministre Ariel Henry les conseils d’administration de l’ADIH (Association des Industries d’Haïti), la AmCham (Chambre Américaine de Commerce en Haïti), l’ATH (Association Touristique d’Haïti), la CCIH (Chambre de Commerce et d’Industrie d’Haïti), et la CCIHC (Chambre de Commerce et d’Industrie Haitiano-Canadienne) n’ont pas caché leur surprise devant les propos jugés “irresponsables tenus par le Ministre Généus”. Car, selon eux, ils ne reflètent en aucun cas la réalité de la situation actuelle dans le pays.

Juno7 PUB

“Les associations patronales signataires supposent que le Premier Ministre est bien informé des troubles socio-politiques qui règnent à travers le pays depuis le lundi 12 septembre dernier. Ces troubles ont systématiquement paralysé tous les secteurs d’activités sur l’ensemble du territoire, causant la fermeture des entreprises, des écoles, et même des bureaux étatiques. Les scènes de pillages et d’incendies de stations d’essences, d’entreprises privées, de résidences privées, de sites d’organisations internationales, et même d’institutions de l’État, le blocage d’un grand nombre de rues par des « barricades » empêchant toute circulation de biens et de personnes, le blocage effectif par les chefs de gang des terminaux à essence pour empêcher la libre distribution de ces produits stratégiques, les mouvements violents de groupes de la population pour maintenir ce climat, et les mouvements de manifestations populaires sont des faits qui décrivent la réalité de la vie Haïtienne actuelle”, ont-ils indiqué pour rappeler au gouvernement les tensions de ces derniers jours dans le pays.

Les associations de patrons reconnaissent toute de même que “la PNH, malgré ses moyens limités, a tenté par des actions ponctuelles de rétablir l’ordre, cependant, ajoutent-ils : ” en aucun cas, nous ne pouvons parler aujourd’hui d’une « situation sous contrôle » lorsque les activités demeurent paralysées, lorsque le pays est en grève, lorsqu’il est impossible de s’approvisionner en carburant sur toute l’étendue du territoire, lorsque plusieurs hôpitaux ferment leurs portes, lorsque des kidnappings et viols sont des faits courants, lorsque l’accès aux départements du Grand Sud et du Grand Nord est impossible, lorsque des milliers d’Haïtiens demeurent déplacés de leurs résidences par les gangs armés, lorsque les haïtiens survivent dans la peur.”

“Nous ne pouvons qu’imaginer que le ministre des Affaires Étrangères, étant peut-être étranger aux affaires locales, a dû être mal informé en affirmant au Conseil de Sécurité de l’ONU que « la situation est sous contrôle »” ont indiqué les associations patronales signataires de la correspondance.

Selon elles, vu les conséquences d’une telle déclaration, il est du devoir du Gouvernement de remédier rapidement à cet impair diplomatique, en offrant un nouveau message officiel véridique au conseil de sécurité de l’ONU, pour l’informer de la réalité sur le territoire”.

« La situation est globalement sous contrôle »: ce message du gouvernement passe mal auprès du secteur privé

En savoir plus:

Walletmor permet de payer ses achats avec une puce implantée dans la main

Written By

Rédacteur, coproducteur de la série documentaire "Kitem Esplikew" de Juno7

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu

Politique

Le numéro 4050-4275 de Jean Victor Généus a été piraté, alerte le ministre des affaires étrangères et des cultes. Le ministre des Affaires étrangères...

Actualités

Devant l’ONU, le Gouvernement présente ses défis et ses réalisations sur les plans sécuritaire, des droits de l’homme, des questions économiques et de la...

Actualités

Le ministre des affaires étrangères et des cultes, Jean Victor Généus rencontre une délégation de l’ONU conduite par Helen LALIME, la cheffe du BINUH...

Actualités

Devant l’OEA, le ministre des affaires étrangères Jean Victor Généus parle du dialogue et du rétablissement de sécurité Intervenant lors d’une réunion spéciale du...