Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Le GPE en faveur d’une résolution de sortie de crise dévoile son projet de transition

Le GPE en faveur d’une résolution de sortie de crise dévoile son projet de transition
Getting your Trinity Audio player ready...

Le GPE de la CARICOM a remis un protocole aux parties prenantes haïtiennes en vue de trouver une solution à la crise en Haïti.

Comme annoncé de par le Groupe des Personnalités Éminentes (GPE) de la CARICOM dans un communiqué au travers d’un “Projet de cadre de transition du GPE pour Haïti” a été remis aux acteurs haïtiens en vue de trouver une solution à la crise.Le GPE souligne qu’Haïti est embourbé dans une crise prolongée à multiples facettes caractérisée par un vide constitutionnel, une paralysie institutionnelle, une impasse politique, une détérioration de la sécurité et une grave dégradation de la situation humanitaire et socio-économique, exacerbée par l’assassinat du président Moïse.

Ayant acquis une pleine compréhension de toutes les questions pertinentes qui ont été discutées avec les parties prenantes lors de son séjour en Haïti, le GPE propose une réforme de l’Exécutif avec un Conseil de Transition qui sera doté de pouvoirs présidentiels dans la mesure où cela est possible conformément aux normes et à l’esprit de la Constitution.

Il contribuera également à garantir la bonne gouvernance en travaillant en collaboration avec le Premier Ministre et le Conseil des Ministres pendant la période de transition en vue d’assurer l’amélioration des conditions socio- économiques de la population, assurer la sécurité et fournir des services de base, la protection des droits de l’homme ,un soutien judiciaire, les réformes et la création d’un environnement politique favorable à l’organisation et au déroulement des élections le plus tôt possible.

Quant à la composition de cet organe, le document souligne qu’il sera composé de sept membres :

4 personnes pour le secteur politique; 1 personne pour le secteur privé; 1 personne pour le secteur religieux ainsi qu’une personne pour la société civile. Pour ses attributions et pouvoirs, le Conseil de Transition devra: -Contresigner avec les membres du gouvernement les arrêtés et les décrets ainsi que de l’ordre du jour du Conseil des Ministres -Nommer un Conseil Électoral Provisoire dans l’esprit de l’article 289 de la Constitution
– Fixer la date des élections sur la base de l’avis technique du CEP, qui sera ensuite publié au Moniteur;
– Présider le Conseil National de Sécurité
– Définir et établir un Gouvernement d’Entente Nationale mettant l’accent sur l’inclusion en collaboration avec le Premier Ministre.

Il est également prévu :
-La mise sur pied d’un Organisme de Contrôle de l’Action Gouvernementale (OCAG) qui aura la mission de garantir que les règles et procédures administratives seront strictement appliquées et qu’il y a une transparence dans la prise de décision et les actions du gouvernement. Cette organe sera composé de 15 représentants d’organisations de la société civile, socioprofessionnelles régionales représentatives de la société haïtienne incluant les femmes et les jeunes, nommés par le Conseil de Transition.

Au niveau du fonctionnement, le document précise que l’organe est administré par un comité de cinq personnes choisies par ses membres et déterminera la fréquence de ses réunions ainsi que des modalités et procédures de travail. “Le Premier Ministre, le Conseil de Transition et les signataires de l’Accord du 21 décembre, de la Déclaration conjointe de Kingston et des acteurs de la société civile travailleront conjointement pour mettre en place un nouveau Gouvernement de Transition d’Entente Nationale mettant l’accent sur l’inclusion.” souligne le document consulté par Juno7.

Le mercredi 8 novembre 2023, le Groupe de Personnalités Éminentes de la CARICOM avait entamé une visite au pays dans l’objectif de poursuivre les discussions formelles en jouant le rôle de médiateur entre les parties prenantes haïtiennes, pour trouver une solution à la crise multiforme qui prévaut en Haïti depuis plus de 2 ans.

Le GPE avait pris cette initiative, sur la base que des concessions ont été faites par les parties et que les discussions informelles évoluaient dans une bonne direction. Cette délégation était composée de trois anciens Premiers ministres Caraibeen, Perry Christie du Bahamas, le jamaïcain Bruce Golding et le Dr. Kenny Anthony originaire de Sainte-Lucie.

Le GPE en faveur d’une résolution de sortie de crise dévoile son projet de transition

À lire aussi :

Le pape François a déjeuné avec un groupe de femmes transgenres

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Économie

Getting your Trinity Audio player ready... Ronald Gabriel et plusieurs cadre de la BRH ont pris part à la 62ème réunion semestrielle des gouverneurs...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le parti politique OPL appelle le Conseil Présidentiel de Transition à se mettre au travail pour faire face...

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... La CARICOM, à l’origine du Conseil présidentiel, salue la publication du décret comme un avancement majeur Les chefs...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Alors que le Conseil Présidentiel de Transition peine à trouver une entente, les USA s’entretiennent avec la Caricom...