Connect with us

Hi, what are you looking for?

Justice

Le MJSP se réjouit de l’accélération constatée dans le traitement des dossiers judiciaires au niveau des Parquets

Le MJSP se réjouit de l’accélération constatée dans le traitement des dossiers judiciaires au niveau des Parquets

Le MJSP se réjouit de l’accélération constatée dans le traitement des dossiers judiciaires au niveau des Parquets de la République.

Le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP) exprime sa satisfaction par rapport au dynamisme constaté au niveau des Parquets de la République depuis décembre 2022. L’institution dirigée par Émmelie Prophète Milcé souligne, dans un communiqué de presse en date du 23 janvier, que le traitement des dossiers judiciaires s’accélère au niveau des Parquets des 18 juridictions du pays.

« Depuis la publication de la Circulaire du 1e décembre 2022, Commissaires et Substituts du Commissaire du Gouvernement s’activent pour enrayer le fléau de la détention préventive prolongée, illégale et arbitraire qui ronge le système judiciaire haïtien », se réjouit le MJSP dans ce communiqué.

Ainsi, pas moins de 247 réquisitoires définitifs et 162 actes d’accusations ont été rendus par les magistrats des Parquets des dix-huit (18) juridictions du pays pour le mois de décembre 2022. En outre, 267 dossiers en souffrance ont été renvoyés au tribunal correctionnel pour être entendus et jugés conformément à la Loi. Un record dans l’histoire de la justice en Haïti, selon le MJSP.

Ces avancées, rappelle le ministère, font suite à l’adoption d’un train de mesures administratives publiées le 1er décembre dernier en vue de dynamiser la magistrature. Ces résultats « constituent le témoignage éloquent de la détermination de la ministre Emmelie PROPHÈTE MILCÉ à redorer l’image de la justice haïtienne », selon ce communiqué.

La détention préventive prolongée dans la ligne de mire du MJSP

La ministre de la justice soutient également que la lutte contre la détention préventive prolongée constitue l’une de ses priorités. Ce fléau « constitue aujourd’hui l’un des défis majeurs contre lequel la titulaire du MJSP entend mener une lutte sans merci afin de parvenir à faire respecter les droits fondamentaux des justiciables qui, pour la plupart, attendent depuis des lustres la décision d’un juge naturel », assure le MJSP.

À ce titre, le MJSP souligne que durant ce même mois de décembre 2022, les parquetiers ont effectué 162 visites au niveau des prisons civiles, histoire de constater l’état dans lequel évoluent les détenus, éparpillés à travers les différents centres carcéraux du pays.

Le MJSP se réjouit de l’accélération constatée dans le traitement des dossiers judiciaires au niveau des Parquets

En savoir plus:

L’ancien ministre Pierre Buteau kidnappé en sa résidence à Pétion-Ville

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu