Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Le PM Jouthe rencontre le Recteur de l’UEH et des Responsables de l’ENS

Le PM Jouthe rencontre le Recteur de l’UEH et des Responsables de l’ENS

Le premier ministre Joseph Jouthe s’est entretenu avec le Recteur de l’UEH, Fritz Deshommes, et des Responsables de l’École Normale Supérieure ce mardi 27 octobre à la Primature, au Bicentenaire.

Port-au-Prince, Haïti,- C’était la première rencontre officielle entre le numéro 2 du pouvoir exécutif , des responsables du décanat de l’École Normal Supérieure et du recteur de l’UEH environ un mois après l’assassinat par balles de l’étudiant finissant Grégory Saint-Hilaire, le vendredi 2 octobre dernier par un agent de l’Unité de Sécurité Générale du Palais National (USGPN).

A travers cette rencontre tripartite qui s’est tenue ce mardi après-midi au bureau du premier ministre au Bicentenaire, le chef du gouvernement voulait, selon les informations parvenues à la rédaction de Juno7, s’enquérir de la crise entre les étudiants de l’ENS et le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) autour du protocole d’accord de 2015. Le non-respect de ce document a drainé plusieurs centaines d’étudiants dans les rues de la capitale pour des mouvements de protestation souvent émaillés d’incidents violents mettant face à face des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH) et étudiants.

Dans un tweet publié à la suite de cette rencontre, le premier ministre Joseph Jouthe a informé le public des points qui ont été abordés avec les autorités académiques .
« Je me suis entretenu avec le recteur de l’UEH et des directeurs de l’ENS. On a débattu de plusieurs questions : protocole d’accord entre l’ENS et le MENFP prévoyant la nomination des étudiants stagiaires, construction du prochain campus de l’UEH, des cafétérias dans différentes facultés, acquisition d’un nouveau bâtiment devant loger provisoirement l’ENS en attendant la construction de ses nouveaux locaux flambant neuf. » a informé le Premier Ministre Joseph Jouthe.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En conférence de presse le lundi 26 octobre 2020, les étudiants de l’ENS ont dénoncé des pressions exercées sur la famille de la victime par des proches du pouvoir exécutif qui souhaitent que Grégory Saint-Hilaire soit enterré au plus vite, même sans l’aboutissement de l’enquête diligentée par la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) autour de ce crime.

En savoir plus:

François Anick Joseph, ancien ministre, est décédé ce mardi 27 octobre

Advertisement. Scroll to continue reading.
Written By

Plus de contenu

Sécurité

La direction centrale de la police nationale (DCPJ) clarifie le retard de l’envoi des deux dominicains et de l’interprète haïtien kidnappés Non, Antonio Gener Campusano...

Aktyalite AN KREYÒL

Se jodi samdi 27 fevriye 2021 an, antèman ajan SWAT TEAM ki rele Patrick Anozard chante nan lokal lekòl nasyonal polis la ki sou...

Actualités

Don de nourriture: la PNH apporte des clarifications. Elle précise que le «Service de Soutien à la PNH» n’existe pas. Port-au-Prince, Haïti.- a Direction...

Sécurité

Brutalité policière contre des journalistes: très préoccupée, la Police Nationale d’Haïti annonce une enquête pour fixer les responsabilités. Port-au-Prince , Haïti .- Cette semaine,...