Connect with us

Hi, what are you looking for?

Insécurité

Les gangs et les cambrioleurs chassent les parquetiers du TPI au Bicentenaire

Les gangs et les cambrioleurs chassent les parquetiers du TPI au Bicentenaire

Les gangs armés et les cambrioleurs chassent les parquetiers du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince au Bicentenaire. Des services transférés au tribunal de paix de la section sud de Port-au-Prince.

Impuissant face aux gangs armés, dépassé par les cambriolages à intervalle régulier, le Commissaire du Gouvernement du parquet de la capitale, Me Jacques Lafontant est forcé de se battre en retraite, en annonçant, dans une note de presse publié ce mercredi 15 juin 2022, l’abandon du parquet.

En effet, à titre provisoire, seront transférés au tribunal de paix de la section sud de Port au Prince certains services publics tels que : la légalisation des actes ; le service de la plainte ; la délivrance d’exéquatur ; la réception des requêtes et des correspondances des avocats et des justiciables adressées au Commissaire du Gouvernement ainsi que la permanence du contrôle des gardes à vue assurée.

Juno7 PUB

Le chef du parquet qui semble vouloir continuer cette parodie de justice, à bout de bras, justifie sa décision par « les récentes attaques armées contre le palais de justice (parquet de Port-au-Prince). Les violentes attaques armées dont le palais de justice a été l’objet le vendredi 10 juin 2022, sont assimilables, dit-il, à un attentat contre la sureté intérieure de l’Etat.

Pour Me Jacques Lafontant, « cette situation, pour le moins intenable, n’a pas manqué d’alarmer et révolter les consciences éclairées », mais elle n’a pas suscité autre réponse que la léthargie. Même le Commissaire du Gouvernement qui se dit interpellé et consterné par les dégâts enregistrés à la suite de ces attaques armées, n’a fait que des annonces à propos de « l’ouverture d’une information judiciaire contre les auteurs, co-auteurs et complices de ces actes ».

Dans une correspondance adressée au directeur Départemental de l’Ouest, le Commissaire Lafontant, lui a demandé de l’accompagner sous escorte policière, avec au moins deux blindés pour qu’il puisse se rendre au Parquet de Port – au – Prince, aux fins de constat des dégâts enregistrés en date du 10 juin 2022, à la suite des attaques armées dont a été l’objet le Parquet de Port – au – Prince et de récupérer du même coup, des dossiers gardés aux bureaux des Substituts Commissaires du Gouvernement. Cependant, devant la réticence du DDO, il s’est rendu en personne pour effectuer ce constat, a-t-il indiqué.

Les gangs et les cambrioleurs chassent les parquetiers du TPI au Bicentenaire

En savoir plus :

16 juin férié et chômé, annonce le gouvernement

Written By

Rédacteur, coproducteur de la série documentaire "Kitem Esplikew" de Juno7

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu

Justice

 Haiti – Justice : Les activités judiciaires du TPI de la Croix – des – Bouquets se tiendront provisoirement dans un espace adéquat de...

Insécurité

 L’Ecole Nationale des Arts (ENARTS) suspend à son tour ses activités académiques en raison de l’insécurité La recrudescence des actes de banditisme en Haïti...

Actualités

 Haïti: condamnant l’incendie du Tribunal de Première Instance de Croix-des-Bouquets, le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique enjoint la police et...

Insécurité

 Haiti- Insécurité: la capitale haïtienne transformée en une ville fantôme à la tombée de la nuit. Port-au-Prince, Haiti.-  Kidnapping, guerre des gangs, vols et...