Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Les signataires de l’accord du 21 décembre apportent leur appui au gouvernement d’Ariel Henry dans la lutte contre l’insécurité

Rencontre avortée entre les signataires des deux accords, ceux du 11 septembre disent vouloir continuer le dialogue
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7
Getting your Trinity Audio player ready...

Les signataires de l’accord du 21 décembre disent appuyer les efforts du gouvernement d’Ariel Henry dans la lutte contre l’insécurité et réitèrent leur appel à une entente nationale.

Plusieurs structures politiques, signataires de l’accord du 21 décembre 2022, disent apporter leur soutien au gouvernement dirigé par le premier ministre Ariel Henry dans la lutte contre l’insécurité qui sévit en Haïti. Soulignant que seul un dialogue sincère peut sortir le pays et la population de cette souffrance, elles lancent un appel à une entente nationale.

FUSION, SDP, INITE, NOULHA, Verite, Kolektif Fanm Angaje, ARN, PNN, LAVNI, entre autres, sont autant de formations politiques qui, à travers une note de presse en date du 7 septembre 2023, disent apporter leur appui au gouvernement en place dans ses efforts pour rétablir la sécurité dans le pays. “Nous, signataires du consensus du 21 décembre, face aux atrocités sans précédent que les réseaux cyniques et criminels infligent à la population, face aux défis auxquels sont confrontées les Forces de l’ordre, nous appuyons les actions entreprises par le gouvernement d’Ariel Henry avec les taxes de la population, dans la lutte contre cette insécurité planifiée”, selon cette note signée de Edmonde Supplice Beauzile et Marjory Michel.

Ces structures politiques disent ainsi soutenir les efforts pour acheter des blindés et d’autres matériels pour renforcer la PNH, l’envoi en formation à l’étranger de plusieurs membres des Forces Armées d’Haïti et de la PNH mais également la demande d’une force multinationale auprès des Nations-Unies pour aider à démanteler les réseaux criminels et les foyers de gangs en Haïti.

En outre, elles invitent le gouvernement en place, à garder contact avec la population sur les dispositions à prendre pour la porter secours. “Le combat est difficile […] mais il faut porter secours et assistance à la population dans les endroits où les réseaux criminels forcent les gens à fuir leurs maisons”, recommandent-elles.

Déplorant la situation chaotique du pays, les signataires soutiennent que seule une entente nationale peut sortir la population haïtienne de cette souffrance. “Le seul remède qui puisse sortir le pays et le peuple de ces souffrances est un dialogue sincère avec tous les secteurs de la vie nationale. Nous, signataires du consensus du 21 décembre, continuons de tendre la main à tous nos frères et sœurs haïtiens, pour trouver un accord national”, peut-on lire dans cette note.

Les signataires de cette note ont également envoyé leurs sympathies aux victimes du climat d’insécurité notamment celles de Carrefour-Feuilles. “Comme aucun crime contre le peuple haïtien ne doit rester impuni, nous demandons à la police et à la justice de prendre la responsabilité d’identifier, d’arrêter et de juger tous types de terroristes qui veulent utiliser le malheur du peuple pour construire leur capital politique et économique”, préconisent-ils.

Rencontre avortée entre les signataires des deux accords, ceux du 11 septembre disent vouloir continuer le dialogue

Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

A lire aussi :

Bac unique S4: César Wideley, lauréat de la Grand-Anse, dédie son succès à sa mère convalescente aux Cayes

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le Premier ministre Ariel Henry s’est envolé à destination de Guyana à l’occasion de la 46e réunion de...

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... Le premier ministre Ariel Henry a organisé une réunion de travail autour du projet de construction de 20...

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... La plateforme politique Résistance Démocratique (RED) demande à la CSCCA de s’abstenir de donner suite à tout acte...

Aktyalite AN KREYÒL

Getting your Trinity Audio player ready... Premye minis Ariel Henry fè konnen l ap kontinye dyaloge ak tout responsab pati politik ki chwazi pa...