Connect with us

Hi, what are you looking for?

People

L’histoire de Bionic Body amputé de ses deux jambes à l’âge de 4 ans, devenu bodybuilder

L'histoire de Bionic Body amputé de ses deux jambes à l'âge de 4 ans, devenu bodybuilder

L’histoire inspirante d’Edgard John-Augustin connu sous le pseudonyme de Bionic Body amputé de ses deux jambes à l’âge de 4 ans et devient bodybuilder professionnel.

Il s’appelle Edgard John-Augustin alias Bionic Body, il est âgé de 36 ans et est de la Guyane française. Amputé de ses deux jambes à l’âge de quatre ans à la suite d’un accident de voiture, cela ne l’a pas empêché de devenir bodybuilder professionnel. Sur Facebook et Instagram, les internautes tombent souvent sur ses publications sponsorisées. Très apprécié sur les réseaux sociaux, il fait de la toile son petit coin qui lui permet de faire la promotion de ses activités quotidiennes.

En effet, Bionic Body a décidé de raconter son histoire pour le site Gentside et France TV. À l’occasion le bodybuilder est revenu sur son accident de voiture qui lui a coûté ses deux jambes. Il est obligé d’utiliser un fauteuil roulant pendant un an et de porter des prothèses. “Je ne me souviens pas de cette période. Mais je pense que c’était un mal pour un bien que je sois amputé à quatre ans. A cet âge, on est insouciant. J’ai vécu des moments très durs, lorsque j’ai été en fauteuil roulant pendant mes années à l’école. Mais avoir eu cet accident si jeune m’a permis de trouver la force d’affronter tout ça”, a-t-il déclaré.

Juno7 PUB

Après son accident en Guyane française, il a été transféré en France plus précisément à Val-de-Marne pour subir des opérations. D’après ses confidences, il a passé plusieurs mois en convalescence. Il était en surpoids, il ne savait même pas s’il serait un jour bodybuilder. Toutefois, il a entamé des séances de musculation en France lors de ses études à l’âge de 20 ans. “J’étais stressé et anxieux de nature et je cherchais un moyen de décompresser. J’ai fait une séance en salle, et depuis, je n’ai jamais arrêté”, a-t-il rappelé.

À cette époque, le guyanais était étudiant en BTS commerce. D’après ce qu’il a raconté, il ne voulait pas que les gens sachent qu’il était amputé de ses deux jambes. “Je m’entraînais en jogging, et je ne travaillais que le haut du corps. Je me changeais dans les toilettes. Je n’avais pas honte mais je ne voulais pas que les gens le sachent”, a-t-il révélé pour le média français.

Des clichés ont changé la vie de Bionic Body

L'histoire de Bionic Body amputé de ses deux jambes à l'âge de 4 ans, devenu bodybuilder

La vie de Bionic Body allait prendre une autre tournure positive en 2013 après une séance de photo. Un collègue de travail l’a mis en contact avec un photographe professionnel qui recherchait des profils fitness. Après la séance, le photographe a décidé de partager sur la toile ses clichés, prothèses à nu. C’est là qu’est venu le véritable coup de projecteur sur lui. “J’ai reçu beaucoup de messages positifs et mes amis qui découvraient mon handicap m’ont tout de suite dit : ‘Pourquoi tu ne le montres pas à tout le monde ? Tu pourrais montrer aux gens que rien n’est impossible”, a-t-il raconté.

Après ces messages positifs et des mots d’encouragement, Edgard John-Augustin a décidé de se lancer dans le bodybuilding. C’est à ce moment qu’il a choisi de concert avec ses amis un nouveau nom d’où Bionic Body a été choisi comme pseudonyme: bionic, en référence aux prothèses, et body pour la discipline.

Accepté de se lancer dans le bodybuilding demande beaucoup d’efforts. Afin de permettre Bionic Body d’être à la hauteur, son prothésiste lui a offert un équipement plus résistant lui permettant de soulever des poids de plusieurs dizaines de kilos. “Au début, j’avais peur qu’elles ne cassent. Ensuite, j’ai appris à soulever du poids avec mes prothèses et à gérer la douleur, car ce n’est pas un processus normal. A la différence de mes prothèses, mes genoux ont souffert”, a-t-il expliqué.

Père de deux enfants, Bionic Body est l’époux de Morgane. Sa femme a aussi raconté la détermination de son homme toujours accroché aux séances d’entraînement. “Il est très déterminé, quelques fois trop. Parfois, du fait de ses activités, les prothèses engendrent des blessures. Je l’ai déjà vu, les jambes en sang, continuer coûte que coûte l’entraînement. Il n’a pas dérogé à sa diète depuis mars 2020. Et pour dire à quel point il est exigeant envers lui-même, le jour de notre mariage, alors qu’il préparait une compétition, il avait emmené ses propres repas”, a raconté son épouse.

Après deux ans d’entraînement, Pour sa grande première, au Grand Prix des Pyrénées dans l’Ariège, Bionic Body avait remporté sa première victoire.

Après sa belle prestation, il a été remarqué par un sélectionneur de l’équipe de France qui lui avait proposé de participer au Championnat d’Europe handisport en Europe. Il a été champion d’Europe du handisport après seulement un an dans le haut niveau.

L’histoire de Bionic Body peut inspirer beaucoup de gens à travers le monde qui ont tendance à baisser les bras face aux vicissitudes de la vie. L’histoire de sa vie peut aussi inciter les personnes handicapées à se battre pour leur place dans la société. “Il fait partie de moi, il m’a appris à avancer. Je veux montrer que rien n’est impossible. Oui la vie est parfois difficile, mais soit on essaye d’avancer, soit on ne fait rien. Mais dans ce cas, on ne se cherche pas d’excuses, on assume”, a-t-il conclu.

En savoir plus:

Journée mondiale du tourisme: le GARTH fait appel aux acteurs pour sauver l’industrie touristique d’Haïti

Written By

Mwen se Dimitry Charles, jounalis redaktè anndan Juno7, mwen etidye kominikasyon ak jounalis, mwen fè redaksyon pwojè tou. M ap kolabore anndan Juno7 paske m vle fè yon jounalis itil

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu