Connect with us

Hi, what are you looking for?

Monde

Luiz Inacio Lula da Silva investi ce 1er janvier président du Brésil pour la troisième fois

Luiz Inacio Lula da Silva investi ce 1er janvier président du Brésil pour la troisième fois

Luiz Inacio Lula da Silva investi ce dimanche 1er janvier président du Brésil pour la troisième fois.

Après avoir remporté l’élection en novembre dernier, Luiz Inacio Lula da Silva a été investi ce dimanche 1er janvier président du Brésil pour la troisième fois. La cérémonie d’investiture s’est déroulée sans la présence du président sortant d’extrême droite Jair Bolsonaro. Plusieurs délégations étrangères ont assisté à la cérémonie d’investure de Lula dont le ministre des affaires étrangères et des cultes de la République d’Haïti, Jean-Victor Généus, les présidents du Portugal et de l’Allemagne, le Roi d’Espagne étaient présents à cette cérémonie. Les États-Unis et la France ont été représentés respectivement par la secrétaire à l’Intérieur Deb Haaland et Olivier Becht, ministre délégué au Commerce extérieur. La Chine a dépêché son vice-président Wang Qishan.

Sur Twitter, Luis Inacio Lula da Silva qui a prêté serment sur la constitution a posté une photo de lui accompagné d’un message disant “aujourd’hui, nous commençons une nouvelle étape dans l’histoire du Brésil”. Depuis ce matin, la ville de Brasilia est en ébullition. Cette cérémonie a été placée sous haute sécurité. Près de 10 000 policiers ont été mobilisés à Brasilia pour assurer la sécurité.

Sous un soleil de plomb, des milliers de supporters du nouveau président du Brésil étaient massés à travers les rues du Brasilia pour saluer le retour de Lula au Palais du Planato. Ils l’ont acclamé au moment où il s’est rendu au Congrès dans une Rolls-Royce comme le veut la tradition.

À son arrivée au Congrès brésilien, une minute de silence a été observée afin de rendre hommage au footballeur Pelé décédé le jeudi 29 décembre et à l’ancien pape Benoît XVI décédé lui aussi le samedi 31 décembre.

Jair Bolsonaro qui n’a pas reconnu la victoire de son rival, a snobé la cérémonie d’investiture. L’ancien président d’extrême droite n’a pas remis l’écharpe présidentielle à son successeur, cela ne s’est pas produit depuis 1985. Des informations ont laissé croire qu’il a quitté le Brésil vendredi 30 décembre et se trouve actuellement en Floride, aux États-Unis, chez un ancien champion d’arts martiaux.

Le nouveau président prononcera son premier discours cet après-midi à l’Esplanade des ministères, au cœur de Brasilia. Une grande fête populaire et des concerts sont au menu d’aujourd’hui.

À 77 ans, il incarne l’icône gauche brésilienne. Il avait passé 580 jours en prison pour des soupçons de corruption pendant ses huit années à la tête du pays.

Rappelons que le président Luiz Inácio Lula da Silva a remporté le deuxième tour des élections avec 50,9 % des voix, contre 49,1 % pour Bolsonaro. 156 millions d’électeurs étaient convoqués aux urnes le 30 octobre pour choisir un président au Brésil.

Luiz Inacio Lula da Silva investi ce 1er janvier président du Brésil pour la troisième fois

En savoir plus:

En 2022, plus de 143 000 haïtiens rapatriés par les autorités dominicaines

Written By

Mwen se Dimitry Charles, jounalis redaktè anndan Juno7, mwen etidye kominikasyon ak jounalis, mwen fè redaksyon pwojè tou. M ap kolabore anndan Juno7 paske m vle fè yon jounalis itil

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Monde

Deux semaines après que les bolsonaristes ont envahi les 3 principaux lieux de pouvoir du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva a limogé le...

Monde

Brésil : la justice enquête sur Bolsonaro à la suite de l’assaut contre Brasilia, son ex-ministre de la Justice arrêté La justice brésilienne avance...

Actualités

Des dirigeants du monde dont le premier ministre haïtien Ariel Henry condamnent l’envahissement par des bolsonaristes des principaux lieux de pouvoir du Brésil. Des...

Actualités

Des partisans de Jair Bolsonaro envahissent le Palais présidentiel, le Congrès et la Cour Suprême pour contester l’élection de Luiz Inácio Lula da Silva....